Il y a quelques mois, Enrico Macias a été victime d’une grave chute qui a conduit à son hospitalisation. Actuellement, le chanteur se livre sur sa souffrance durant ces moments difficiles.

Une année difficile pour Enrico Macias


Il est au plus mal ! Enrico Macias souffre le martyre après son hospitalisation. Un évènement qui l’a amené à quitter la France. Il fait de rares confidences.

L’année 2020 n’a pas bien commencé pour Enrico Macias. Après avoir été touché par le covid-19 en mai dernier, le chanteur a été admis en urgence à l’hôpital. Pour cause, une lourde chute. D’après les informations de France Dimanche, l’accident s’est passé dans la rue de la capitale.

Le diagnostic des médecins a révélé une fracture sur le col du fémur. Dès lors, il a été opéré en urgence. Une intervention qui consistait à remplacer l’articulation de sa hanche par une prothèse. Visiblement, ce n’était pas la première chute pour Enrico Macias. En effet, en 2015 le chanteur s’est fracturé le bras après une chute dans sa salle de bain. Ainsi, pour rassurer les fans du chanteur, son agent a affirmé qu’il allait s’en sortir.

Dépressif, il quitte la France


Pendant une interview accordée à Soir Mag, Enrico Macias s’est livré sur sa ressentie durant son hospitalisation. En effet, actuellement âgé de 81 ans, il a été contaminé par le covid-19 alors qu’il ne présentait aucun signe. Ainsi, il a été isolé du monde pour sa sécurité, mais aussi pour ses proches. Puis, le mari de Suzy Leyris s’est confié sur sa souffrance après sa chute. Il a expliqué : « ces soixante jours ont été difficiles à vivre. Je dormais beaucoup, mais mal, car on me réveillait tôt le matin pour les soins. […] Pour être honnête, j’ai également connu des moments de forte déprime ».

Selon lui, il a même été dépressif. Mais aujourd’hui, c’est du passé grâce à sa décision de quitter la France.

Pour cela, Enrico Macias s’est rendu en Tunisie pour reprendre sa vie en main. Ainsi, grâce à la mer, le soleil et bien d’autres éléments de la nature, il a réussi à traverser la pente. Actuellement, le père de famille a retrouvé le sourire.