Actuellement, Éric détient le record sur « les 12 coups de midi ». Son parcours sur l’émission du midi avait marqué les téléspectateurs et Jean-Luc Reichmann. Pour preuve, l’audience de l’émission avait énormément grimpé lors de sa participation. De son côté, l’intéressé a confié qu’il avait passé une très belle aventure sur le plateau du jeu.

Un recordman


Avec ses connaissances très développées, Éric est devenu le recordman de « les 12 coups de midi ». Malheureusement, malgré sa prouesse, il est devenu cible de critique et de commentaires négatifs. D’ailleurs, ses détracteurs ne sont pas allés de mains mortes avec lui. Certes, le breton a fait des efforts pour être indifférent face à ces commentaires, mais, au final ces derniers l’ont touché.

Pour cela, Éric sort de son silence et a évoqué : « Cela ne m’empêche pas de ressentir des choses. Je diffuse quelque chose d’un peu froid. D’ailleurs, j’en suis conscient, et cela ne me pose aucun problème. Ce qui fait un peu mal, c’est quand on m’accuse de tricherie. Ou quand on me soupçonne de mémoriser des réponses à l’avance. Tout ce genre de choses, ou quand il y a quelque chose d’écrit sur mon écran ».

Le maitre sort de son silence


En effet, ses haters lui accusaient de tricheries. Effectivement, ces derniers sont persuadés que la production lui demandait des questions faciles pour qu’il détrône Christian Quesada. Ce dernier qui est actuellement en prison pour détentions d’images pédopornographiques et corruptions des mineurs. Ainsi, le top 1 du jeu de midi a précisé qu’en aucun cas la production ne lui faisait pas bénéficier de questions simples pour qu’il devienne le nouveau maître de midi.

Mais à ces accusations s’ajoute la confiscation de ses gains. Ainsi, Éric a montré son mécontentement face à cela.

Eric, ses gains confisqués ?


En effet, suite à la crise sanitaire, le grand maître de midi n’a pas pu profiter de ses voyages ou de ses spectacles qu’il a eus comme cadeau. Alors, bonjour la déception pour le breton.

« J’ai beaucoup de chance, mais quand même : pour une fois que je pouvais prendre l’avion et aller faire un voyage, patatras ! » a-t-il annoncé. Puis, il a ajouté : « J’ai gagné un voyage en Italie, ce sera reporté ; j’ai gagné un voyage en Irlande, ce sera reporté… Et puis j’ai gagné des places de spectacle, et tout est fermé ».

Alors, face à ces critiques Éric a tenu à préciser que sa victoire, il la doit seulement à son travail et aussi à sa famille. Il a déclaré sur le plateau de « les 12 coups de midi » : « J’ai attendu ce moment depuis longtemps, depuis que j’ai dépassé Paul j’y pense (…) c’est une grande émotion, un grand soulagement, et puis tous les horizons sont ouverts maintenant c’est plus que du bonus ».