Actuellement, Éric détient la place du plus grand maître de midi sur « les 12 coups de midi » sur TF1. Pendant sa participation au jeu de midi, il a conquis les téléspectateurs avec sa prouesse inégalable jusqu’à présent.

Éric, le recordman


En effet, sur l’émission de Jean-Luc Reichmann, le breton n’est pas passé inaperçu avec ses connaissances encyclopédiques, mais surtout sa culture. Tout au long d’un parcours sans fautes sur le jeu de midi, Éric a découvert plusieurs étoiles mystérieuses. Ainsi, à force d’enchaîner les victoires dans « les 12 coups de midi », il est devenu un personnage public. Par ailleurs, qui dit notoriété, dit cible de critique. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le père de famille a bien eu sa dose de critique avec les internautes. Ces derniers qui n’hésitent pas à sortir leurs gants pour attaquer le breton. À force de subir les attaques des détracteurs, le plus grand maître de midi se retrouve enfin bouleverser.

Ainsi, face à ces circonstances, Éric sort de sa bulle et se confie en direct du plateau de l’émission. Selon lui :

« Cela ne m’empêche pas de ressentir des choses. Je diffuse quelque chose d’un peu froid et j’en suis conscient. Mais cela ne me pose aucun problème. Ce qui fait un peu mal, c’est quand on m’accuse de tricherie. Ou quand on me soupçonne de mémoriser des réponses à l’avance. C’est ce genre de choses, ou quand il y a quelque chose d’écrit sur mon écran ».

Il met les points sur les « i »


Puis il tenait à préciser que la production ne lui faisait pas gagner en lui demandant des questions plus faciles que celles des autres candidats. Vraisemblablement, Eric en a marre qu’on le traite de « tricheur ». À vrai dire, les internautes pensaient qu’Eric bénéficiait des questions simples pour faire disparaitre le nom de Christian Quesada sur le top classement de « les 12 coups de midi ». Ce dernier qui est actuellement emprisonné après être reconnu coupable des détournements de mineurs.

Mais suite à la crise sanitaire, Eric se met à la confidence sur ses gains et ses cadeaux sur l’émission. D’après ses dires :

« J’ai beaucoup de chance, mais quand même : pour une fois que je pouvais prendre l’avion et aller faire un voyage, patatras ! ». Puis le breton poursuit :

« J’ai gagné un voyage en Italie, ce sera reporté. Et j’ai gagné un voyage en Irlande, ce sera reporté… Et puis j’ai gagné des places de spectacle, et tout est fermé ». Effectivement, le père de famille n’a pas pu profiter pleinement de ses cadeaux.

Très ému par son parcours sur « les 12 coups de midi », Eric annonce :

« J’ai attendu ce moment depuis longtemps, depuis que j’ai dépassé Paul j’y pense (…), c’est une grande émotion, un grand soulagement, et puis tous les horizons sont ouverts maintenant c’est plus que du bonus ».