Loading...

La chanteuse vient d’apprendre la mauvaise nouvelle : le cancer est de retour dans sa vie.

« J’ai toujours une épée de Damoclès au-dessus de ma tête, mais bizarrement, j’arrive à ne pas y penser », affirmait en 2016 la chanteuse dans Le Parisien. C’était un an après sa terrible hospitalisation, où pendant des mois, on avait craint le pire.

 



Mais cela fait longtemps que Françoise Hardy flirte avec le mal. C’est en 2004 qu’on lui annonce pour la première fois qu’elle souffre de la maladie de hodgkin, « un cancer du système lymphatique ». Jusqu’en 2015, elle vit tant bien que mal avec. Mais un jour, suite à une mauvaise chute qui affecte considérablement son système immunitaire, les médecins décident de la plonger dans le coma pendant des semaines. Mais son état se détériore et l’on croit que son heure est arrivée. Heureusement, ce ne sera pas encore la fin.



Aujourd’hui, alors qu’elle est âgée de 74 ans, le mal resurgit. Le cancer a refait son apparition sous une autre forme. Selon Ici Paris, « l’épouse de Jacques Dutronc – elle est toujours mariée avec lui-même s’il vit avec une autre – avait consulté des médecins le 7 novembre à cause de douleurs au ventre ».  A l’issue d’un lot d’examens, elle découvre le diagnostic : un carcinome épidermoïde, une forme de cancer de la peau. Selon le site Les Dermatos, « le carcinome épidermoïde, anciennement appelé carcinome spinocellulaire, est un cancer moins fréquent que le carcinome basocellulaire. Ses facteurs de risques sont les expositions solaires chroniques, des antécédents de radiothérapie, les cicatrices chroniques, les états inflammatoires chroniques, les infections papillomavirus en particulier pour les régions génitales ».

Comme traitement, la chanteuse dispose soit d’un traitement cutané de chimiothérapie ou faire la radiothérapie. La bonne nouvelle serait que prise en charge à temps, la maladie se soigne bien.