Gilles Azzopardi, a rendu son dernier souffle dans la nuit du vendredi 30 au samedi 31 octobre. Vraisemblablement, il avait fait une brève apparition dans des séries cultes comme « Plus Belle la vie » et « Sous le soleil ».

La disparition d’un grand acteur


Effectivement, selon France Bleu Provence, Gilles Azzopardi est mort dans la nuit du vendredi 30 au samedi 31 octobre. Lors de sa disparition, il n’avait que 53 ans. Durant sa carrière, il avait participé à la série culte de France « Plus Belle la vie ». Ainsi, en 2006, il avait joué le rôle d’un barman du « Coquet », tandis qu’en 2018 celui du gardien de prison des « Baumettes ». L’acteur avait aussi eu la chance d’être dans « Sous le soleil », diffusé sur TF1, et la série « Enquêtes réservées ». Dans ce dernier, il était avec Linda Hardy, sur France 3.

Sur Facebook, l’une de ses amies a tenu à saluer son nom en mettant à nue sa tristesse. Vraisemblablement, elle avait eu la chance de côtoyer le metteur en scène en dehors des projecteurs. Par la suite, elle confie que c’était un homme vraiment exceptionnel, car il était lumineux et d’une grande générosité. « On ne t’oubliera jamais, j’espère que tu as trouvé le repos éternel, beau voyage l’Artiste » a conclu cette proche.

Un artiste exceptionnel


Effectivement, Gilles Azzopardi avait plusieurs cordes à son arc. En effet, il était à la fois metteur en scène, chanteur, et écrivain. Lors de son entretien avec France 3 le dimanche 13 mai 2012, il avait parlé du grand banditisme marseillais. Selon le comédien, le changement de Marseille n’est pas aussi fulgurant et pas plus sanglant qu’au temps de Zampa. Notant que pendant cette interview, il avait aussi fait la promotion de sa pièce de théâtre intitulée Don Facciomacco. C’est un spectacle qui mettait en scène indubitablement la vie d’un grand mafieux.