A Grenoble, Athoumani est un héros ! Et pour cause, ses nombreux actes d’héroïsmes ne sont pas passés inaperçus auprès de la population locale. Des enfants ont pu bénéficier de ce bel acte de bravoure.

Le quartier de Villeneuve peut être fier de leur habitant, leurs actions auront sauvé des vies le 21 juillet 2020 dernier. On attend impatiemment la réaction des parents. D’autant plus que cet acte de générosité n’a pas été sans conséquence pour le héros ! Il semblerait que ce dernier porte les séquelles de l’incident ? Les détails !

Des enfants emprisonnés par le feu à Villeneuve


Une fumée noire et très épaisse s’aperçoit au loin d’un autre bâtiment de la résidence. Un appartement prend feu et des cris d’effroi s’échappent de l’appartement. Un enfant se suspend à l’une des fenêtres, à 15 mètres du sol. La scène est filmée par d’autres voisins du quartier.

Les enfants âgés de 3 et 10 ans sont complètement désappointés et ne savent plus comment réagir lorsque Athoumani Walid fait son apparition avec d’autres habitants du voisinage. Les sauveteurs express demandent aux enfants de sauter dans l’immédiat.

Athoumani, le héros blessé dans son élan de bravoure


Athoumani Walid et Karim Meriche n’ont pas hésité à passer à l’acte au lieu d’attendre l’arrivée des pompiers pour secourir les enfants exposés à un danger de mort imminent. Les gaillards ont sacrifié leur bonne santé pour que les deux enfants s’en sortent vivants.

Les héros du jour ont ému les internautes sur les réseaux sociaux : « Incendie à Grenoble : “Sans nous, ces enfants seraient morts” », pouvait-on lire dans la rubrique du magazine Le Parisien. Malheureusement, Athoumani Walid s’est cassé l’avant-bras en réceptionnant les enfants. Il explique que ses blessures ne sont pas trop graves par rapport à la vie des deux enfants au moment du sauvetage.