Laeticia Hallyday et les ainés du taulier se sont enfin mis d’accord sur le partage de l’héritage de Johnny Hallyday. Ainsi, ils ont signé un accord en fin juin et signent aussi la fin de la guerre juridique et médiatique.

Une fin probable de la guerre

« Consciente que la situation née de la remise en cause de ces décisions ne pouvait durer plus longtemps. Laeticia a émis le souhait de parvenir à une entente avec les aînés de son mari. Il en va de la paix réclamée par le deuil, comme de la sérénité qui doit habiter chaque famille », à énoncer son avocat, Me Gille Gauer, dans son communiqué. Ainsi ce dernier a indiqué qu’un accord définitif entre Laeticia Hallyday et Laura Smet a été trouvé.

De son côté, David Hallyday semble aller désormais de l’avant.

« La rage, je ne l’ai plus. Enfin, toujours un petit peu quand même. Il y a des choses qui ne guérissent jamais. Ce qui est fait est fait et personne ne pourra mettre un pansement là-dessus », a-t-il déclaré pendant une interview avec Télé Loisirs.

Quant à la fille ainée de Johnny, Laura Smet a annoncé que sa relation avec Laeticia Hallyday est totalement détruite.

« Il n’y aura jamais de paix possible. À partir du moment où elle a franchi la ligne qui est de nous empêcher de dire au revoir à notre père. J’étais avec ma mère ce jour-là. On a attendu quatre heures dans le salon pour qu’on puisse dire au revoir à mon père » a arboré la jeune femme.

Toujours aussi sournoise


L’hebdomadaire satirique « Clooser », a dévoilé des nouvelles assez surprenantes sur la mère de Jade et Joy Hallyday. Effectivement, la veuve du taulier a pris la décision de céder son patrimoine. De plus, elle doit un montant de 30 millions d’euros au fisc pour les dettes de Johnny Hallyday.

« Je lègue toutes les dettes de Johnny aux SDF au coin de la rue », aurait révélé la nouvelle compagne de Pascal Balland. Notant que le couple est très amoureux. Ainsi, ils ont même fêté leur un an de relation par des vacances inoubliables sur l’île de Saint Barth.