S’il y a bien une chose qui différencie le gouvernement français des autres gouvernements, c’est bien sa générosité. En effet, la France reste à ce jour le pays qui propose le plus d’aides financières et d’allocations pour les foyers les plus démunis. Et en ces temps de crise, cet atout compte énormément pour les Français. Alors que les prix ne cessent de grimper, la situation devient de plus en plus dangereuse pour tout le monde. Quelles sont donc les aides que l’État propose pour lutter contre l’inflation 2023?

Les primes pour les familles !

Nous avons déjà vu la prime à l’inflation 2023, mais il ne s’agit encore que d’une toute petite partie des aides proposées par la CAF ou la Caisse d’allocations familiales. Et pour ce qui est des primes familiales, c’est encore une tout autre chose. Cette aide varie en fonction des revenues annuelles des membres de la famille en question. Pour ce qui est des détails concernant les critères d’éligibilités, il vous suffit de vous rendre sur la page dossierfamiliale.com.

En premier, nous allons vous parler de l’allocation de rentrée scolaire. Celle-ci sera perceptible dès le 1er jour du mois d’avril, et sa valeur sera désormais fixée à 376,98 € pour les enfants de 6 à 10 ans. Pour les enfants de 11 à 14 ans, elle sera de 397,78 €. Pour les adolescents, c’est-à-dire ceux qui sont dans la fourchette d’âge de 15 à 18 ans, elle sera de 411,56 €. Encore un autre moyen de pallier à l’inflation 2023.

La prime PEPA ou Prime Macron !

Quant à cette aide, elle sera versée volontairement par les employeurs des personnes bénéficiaires.  Toujours dans l’optique de contrer inflation 2023. Créée sous la pression des gilets jaunes en 2019, cette aide a permis à 4 millions de Français d’en bénéficier chaque année. Pour réussir à tirer bénéficier de cette aide, vous devez avoir un salaire inférieur à 3,5 fois le SMIC. Puis, le versement de cette aide prendra fin le 31 mars.

Pour être exonérée de cotisations salariales, la prime Macron ne peut pas dépasser 1 000 €. Sauf pour les entreprises qui ont un accord d’intéressement. Celles-ci peuvent verser la prime Macron jusqu’à 2 000 €. Ces allocations ont été mises en place afin d’alléger les différentes charges et l’inflation 2023. En effet, certains foyers devront s’en acquitter. Avec ces aides, le gouvernement espère donc apporter un coup de main indispensable aux foyers les plus démunis.