En couple, Iris Mittenaere est très épanouie. L’ancienne Miss France est toujours accompagné de son compagnon et semble parfaitement apprécier cette proximité qu’ils ont. Elle n’hésite d’ailleurs pas à parler de leur relation auprès du Magazine Télé Star lors de son dernier interview. Une première fois pour celle qui est toujours très discrète sur sa vie privée malgré son succès.

L’ancienne Miss France s’est fait petit à petit à son statut et sa popularité. Le fait d’être épiée de partout ne la dérange plus car elle sait parfaitement comment collaborer avec les médias. Des confessions qui choquent la toile ! Découvrez les détails de ce secret que le compagnon d’Iris Mittenaere cache bien.

Iris Mittenaere, profite pleinement des vacances !


La pandémie liée au coronavirus a poussé un grand nombre d’entre nous à prendre une longue pause. Et si certains ont appréciés d’être coupé du monde, Iris Mittenaere n’a pas voulu rester sur place plus longtemps ! Elle a décidé de profiter pleinement de cette période estivale pour passer du temps avec ceux qu’elle aime.

Au programme : des sorties un peu partout dans la France, des virées entre amis et en amoureux … et encore bien d’autres activités. Et elle joint l’utile à l’agréable, Iris Mittenaere a décidé d’aller en Corse avec son compagnon pour des raisons professionnelles. Un périple en amoureux mais aussi l’occasion pour la jeune femme de rester au courant des derniers événements qui impliquent sa participation.

Un secret honteux !


L’interview donnée par Iris Mittenaere auprès de Télé Stars est tout à fait original. Si elle commence en parlant de ses projets professionnels dans les temps à venir, elle a été obligée de répondre à certaines questions concernant sa vie privée. Elle dévoile d’ailleurs un secret qu’elle a toujours gardé concernant son homme actuel.

« Je l’ai converti à la bière » ! Telle est l’annonce de la jeune femme quand elle déclare que son compagnon Diego El Glaoui n’apprécie pas cette boisson que bon nombre d’entre nous affectionne particulièrement.