Loading...

Déjà fragilisé par la polémique provoquée par sa participation au film « J’accuse » dernière réalisation de Roman Polanski, sacré aux César, Jean Dujardin a reçu une charge indirecte de la part de son ex-femme, Alexandra Lamy.

La belle ne lui a fait pas de cadeau.
La révélation de « Un gars, une fille », la mi-série de France 2 a choisi son camp dans cette polémique.

Et ce n’est pas du tout celui de son ex-mari, le héros de J’accuse. L’acteur oscarisé, qui rumeur finalement démentie dit installé en Suisse, avait d’ailleurs fait l’impasse sur cette cérémonie de remise de prix.

Sur son fil Instagram, elle a posté une photo d’Adèle Haenel, qui a quitté la salle Pleyel, suite au sacre du réalisateur franco-polonais.

« Avec tout mon soutien », a-t-elle commenté sur ce réseau social, où elle est présente.
Et son message a été perçu par le magazine Public comme un tacle appuyé à l’encontre de son ex-mari.

‘Adèle Haenel avait quant à elle lancé : « vie la pédophilie, bravo la pédophilie » en quittant la salle.

Et dès le lendemain, elle revenait sur ses paroles lors d’un entretien accordé à Médiapart. « Ce qu’ils ont fait hier soir, c’est nous renvoyer au silence, nous imposer l’obligation de nous taire », a-t-elle déclaré.