Loading...

De drogue, du « double visages », Jean-Luc Reichmann en parle lors d’un entretien accordé au magazine Gala, où il évoque le souvenir d’un immense animateur, malheureusement aujourd’hui disparu.

Il s’agit de Jean-Luc Delarue, qu’il connaissait bien.
Le regretté animateur de France 2 a perdu la vie des suites d’un cancer du pancréas. Et durant de très nombreuses années, il a été aux prises avec la toxicomanie, ce qu’il confirmait lui-même.

Jean-Luc Reichmann, animateur préféré des Français, l’évoque dans les colonnes de Gala.
« Rester fidèle à soi-même n’a pas de prix. Quand j’étais plus jeune, la mode était au gendre idéal. Les gens adoraient Jean-Luc Delarue », a rappelé l’animateur des « 12 Coups de Midi », le rendez-vous à succès de TF1.

Celui que le magazine « France Dimanche » affirme trop proche d’une actrice rappelle que le regretté animateur avait une sorte de « double visage », « une double vie ».

Jean-Luc Reichmann n’a quant à lui jamais pris la peine de se dissimuler. En toutes circonstances, il est lui-même, « plutôt cash ».
« À côté de ça, la drogue je n’y touchais pas. J’ai dû fumer taffes d’herbes à l’adolescence, et à a m’a rendu malade ».