Les rues de France ne sont plus sûres et cela, Jean Luc Reichmann l’a bien compris. Entre pandémie liée au coronavirus et insécurité, le présentateur télé n’est pas épargné. Il semblerait même qu’il soit particulièrement impliqué étant donné les derniers événements.

Pour l’animateur de l’émission « Les 12 coups de midi », les dernières publications sont des plus inquiétantes. Une agression en plein jour en cause ? Il se confie sur les derniers faits !

Jean-Luc Reichman, un homme exceptionnel


C’est le cas de le dire, Jean-Luc Reichmann figure parmi les animateurs préférés des Français. Lors du sondage annuel, dirigé par TV Magazine, il est arrivé en 4e place après Jean-Pierre Pernault, Stéphane Bern et Nagui. Son humour et sa sympathie ont valu le succès de ses jeux télévisés.

Dans sa vie personnelle, il est l’heureux papa d’une famille recomposée. Très attaché aux valeurs familiales, il témoigne souvent son amour pour sa femme et ses enfants. L’affaire Quesada,incarcéré pour corruption de mineurs l’a particulièrement choqué.

Jean-Luc Reichman, vit un drame famillial


A la Une ces derniers temps, l’agression d’un chauffeur de bus à Bayonne. Et pour cause, il a exigé à quelques personnes de mettre leurs masques avant d’entrer dans son véhicule. Il s’est fait battre à mort. Atteint d’une mort cérébrale, sa famille a décidé de le laisser partir. Ce drame, Jean-Luc Reichmann l’a pris personnellement.

Interviewé par Télé-star, il exprime son désarroi : « Il faut remettre l’essentiel au cœur de nos vies. Prendre soin de nos proches, mais aussi de la Terre, qui en a bien besoin. Je rêve d’une France plus unie et plus solidaire ». Il ajoute : « Une famille brisée au nom de quoi ? Je suis bouleversé par tant de violence et de lâcheté. Je continuerai à me battre, à vos côtés tant que je le pourrai, et à dénoncer toute forme de violence. »