À la grande surprise de tous, Jean-Pierre Pernaut a pris la décision de quitter le JT de 13 h sur TF1. Une décision qui prendra effet avant Noël de cette année 2020. À cause de cette nouvelle, pendant son passage dans « Morandini Live », Nathalie Marquay-Pernaut a émis son avis sur cette situation.

Effectivement, l’animateur est présent sur le plateau du JT du 13 h depuis plus de 32 ans. Après des années de présence sur la chaine, Jean-Pierre Pernaut cède enfin le flambeau de sa célèbre chaise. En effet, son départ a suscité de nombreux débats. Raison pour laquelle sa femme était conviée dans « Morandini Live » sur CNews et Non Stop People.

Nathalie Marquay, une nouvelle qui fera du bien à sa famille


Comme d’habitude, les bonnes choses ont toujours une fin. Et pour Jean-Pierre Pernaut, son aventure sur le JT de 13 h de TF1 prend fin. Effectivement, le journaliste a officialisé sa décision via une vidéo sur les réseaux sociaux. Un dénouement qui a vraiment ravi sa femme Nathalie Marquay-Pernaut, comme elle l’a indiqué dans « Morandini Live ».

« C’est une excellente nouvelle. Il va pouvoir lâcher et être en famille aussi, même s’il ne quitte pas ce métier et qu’il reste dans le groupe TF1. Je suis très contente », a-t-elle affirmé.

Vraisemblablement, Nathalie Marquay-Pernaut est mariée a Jean-Pierre Pernaut depuis 2007. De leur union est issu leurs deux enfants Lou, né en 2002 et Tom, né en 2003. Cette épouse souhaite depuis le temps de passer un peu plus de temps avec son cher et tendre.

Il quitte le journal pas la chaine


Effectivement, ce n’est pas parce que Jean-Pierre Pernaut quitte le journal de13 h qu’il va dire au revoir à la télévision. À vrai dire, les téléspectateurs pourront toujours l’apercevoir dans quelques rubriques du programme de la première chaîne.

« Il a hésité quand même avant de prendre cette décision. C’est son bébé le 13 h, ce n’est pas évident. Pour lui, c’est comme si on parlait de retraite. Il va continuer à animer les SOS villages, Les plus beaux marchés de France », selon sa femme.