Depuis de nombreuses semaines déjà, on a pu voir un tout nouveau visage de Jean-Pierre Pernaut. Récemment, le célèbre animateur est très énervé par les comportements de ses concitoyens et n’hésite pas à le manifester. Par exemple, il avait poussé deux vociférations inoubliables pendant la période de confinement.

En effet, il faut dire que Jean-Pierre Pernaut se sent extrêmement impliqué dans cette pandémie de Covid-19, étant perçu comme personne à risque. Eh oui, depuis peu, il a souffert d’une chimiothérapie l’ayant forcé à démissionner du journal au point culminant de la pandémie pour préserver sa santé. Ainsi, il est assez peu soucieux des gens affrontant les règlements.

Il n’hésite pas à exprimer ses pensées


Le gouvernement en avait également pris pour son galon lors de ces tirades. Pour Jean-Pierre Pernaut, la gestion de crise du Covid-19 n’a vraiment pas été correcte et il n’avait pas hésité à l’exprimer haut et fort.

Cependant, hier, c’est un incident qui s’est déroulé ce weekend qui l’a, une fois de plus, mis en colère. En effet, la fête des Pères ainsi que la fête de la musique avait lieu dimanche.

Un accrochage ultra marquant…


Toutefois, cette année, la fête de la musique se devait d’être un peu particulière eu égard de la crise sanitaire que notre pays vient tout juste de vivre. Par malheur, des clichés de manifestations se sont proliférées.

A cet égard, Jean-Pierre Pernaut a engagé une à ces individus à la clôture de son JT. Après un scoop sur les moutons en Lozère révélant que cela lui évoquait les manifestations pour la fête de la musique. Hormis que le Coronavirus ne contamine pas les moutons.