Rappelez-vous il y a quelques jours de cela, Jean-Pierre Pernaut avait pris la parole durant le 13h à la maison pour donner son avis quant à la situation actuelle dans notre pays et la gestion de crise du gouvernement.

Il avait alors vivement critiqué celui-ci, notamment sur le manque de clarté de ses décisions. En ligne de mire, les fleuristes interdit d’ouvrir pour le 1er mai alors que les jardineries avaient elles le droit de le faire.

Il s’en était aussi pris violemment aux personnes qui se regroupaient dans la rue alors que nous étions encore en plein confinement. Bref, Jean-Pierre Pernaut était énervé et il n’a pas hésité à le faire savoir.

Cette prise de parole avait d’ailleurs déclenché de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux. En effet, beaucoup de personnes se sont dites satisfaites de cette prise de parole du présentateur.

Forcément, celle-ci faisant partie de l’actualité chaude du moment, elle a longuement été abordée dans Touche pas à mon poste. Surprenament, les chroniqueurs, n’étaient pas du tout d’accord avec celle-ci.

C’est d’abord Benjamin Castaldi qui s’est indigné. En effet, selon lui ce n’est pas le rôle de Jean-Pierre Pernaut de faire ce genre de sortie. On lui demande de présenter l’information factuellement, pas de le commenter.

Même son de cloche en ce qui concerne Valérie Benaïm. Selon elle, ce qu’a fait Jean-Pierre Pernaut est le rôle d’un éditorialiste et non d’une personne présentant le journal de 13h sur une chaîne grand public.