Joy Hallyday est la petite dernière de Laeticia et Johnny Hallyday. Dernièrement, la jeune fille a subi des examens de santé approfondie. Et heureusement, elle ne présente aucun trouble neurologique. Pourtant cette maladie était décelée en son célèbre père, Johnny Hallyday. Ainsi donc, son rêve d’être danseuse peut se réaliser.

La maladie de Johnny Hallyday


Effectivement, d’après l’hebdomadaire France Dimanche, le célèbre rockeur était atteint par une maladie neurologique. Il « souffrait d’un problème neurologique appelé dyspraxie. Tout comme Stéphane Plaza, l’agent immobilier le plus célèbre de France et Jean Dujardin qui seraient également affectés par ce maladie. En effet, il s’agit d’un « trouble du développement moteur touchant la planification, la réalisation, la coordination et l’automatisation des gestes volontaires. ». En effet, il semblerait que le taulier avait des difficultés à « s’habiller, à faire sa toilette, et à tenir ses couverts ».

« Aujourd’hui, il y a environ 40 % d’enfants dans notre système qui sont en échec scolaire » pour plusieurs raisons, dont la dyspraxie. Le défunt mari de Laeticia Hallyday en faisait partie d’après le site de la liberté scolaire. De son vivant, Johnny Hallyday révélait avoir gardé « les séquelles de cette maladie quand il s’exprime à l’oral ».

Les propos de Laeticia Hallyday


De son côté, la mère de Jade et de Joy Hallyday n’a jamais émis son avis sur le sujet. Apparemment, la veuve préfère plutôt poster des séries de clichés sur les réseaux sociaux. Vraisemblablement, c’est un post qui est susceptible de déranger son nouveau compagnon, Pascal Balland.

« Sur ces photos, on peut notamment voir la mère de famille aux côtés du rockeur, très complices et très amoureux. Des souvenirs lui rappelant ainsi le temps où son mari était encore à ses côtés tous les jours… », selon le blog Public.

« Pas sûr que ces nouvelles photos remplies d’amour avec Johnny Hallyday enchantent Pascal Balland. Déjà il doit surmonter les difficultés financières des restaurants liés à la crise du coronavirus. Ainsi que l’éloignement continu avec sa nouvelle chérie », pouvait-on lire.