Ce samedi 27 juin, Julie Gayet a offusqué des milliers d’internautes en partageant une image l’affichant dans une salle de cinéma. Le plus inadmissible dans la photo, c’est que les règles sanitaires semblent ne pas avoir été honorées.

En effet, les salles obscures reçoivent à nouveau du public après avoir été fermées pendant plus de deux mois. Pour des motifs sanitaires, les institutions sont contraintes d’offrir du gel hydro-alcoolique aux spectateurs. Mais pas que ! Elles doivent contribuer aux gestes barrières à l’aide des marquages au sol et vérifier à ce qu’il y ait une chaise d’écart entre chaque personne.

Julie Gayet est aux anges


Julie Gayet se réjouit tellement de la réouverture des salles de cinéma. Le 27 juin, la ravissante actrice a dévoilé à ses followers sur Instagram qu’elle avait assisté à la une de « J’irai mourir dans les Carpates », un film d’Antoine de Maximy.

Elle a partagé un cliché où elle s’affichait en compagnie du commentateur de « J’irai dormir chez vous » et d’une d’inconnus. En légende, elle a écrit « Grande émotion hier soir de retrouver une salle de cinéma pleine ». De quoi susciter le déchaînement des internautes.

Les internautes consternés


En commentaires, les followers de Julie Gayet ont été nombreux à accuser le fait qu’aucune personne ne portait un masque. Surtout que le geste barrière d’un mètre, recommandé afin d’empêcher la contamination du Coronavirus, n’était manifestement pas honoré.

On peut lire : « Franchement du grand n’importe quoi ! Grande émotion de voir ces gens collés et non masqués », « Trop serrés et pas de masques, chapeau ! »… Pour l’instant, la compagne de François Hollande n’a pas encore répondu à cette polémique.