Loading...

Victor French était connu pour son rôle dans la série La petite maison dans la prairie. Il est décédé un 4 décembre, il y a trente maintenant. Cependant, l’acteur demeure vivant dans l’esprit d’Hollywood.

Son père, Ted French, acteur et cascadeur, a fait naître en lui « l’amour du métier » et l’a « aidé à s’introduire dans le métier ». Ainsi, le père et le fils jouent dans Gunsmoke et The Quick and the Dead, produits par le département des arts l’ancien collège de Victor, Valley College Theatre. On retrouvera aussi Victor dans Get Smart. Il joue alors le rôle d’agent 44. Ce film est suivi de Bonanza, sur le plateau duquel il rencontre son compère pour la vie, l’acteur Michael Landon. Après l’entrée de ce dernier dans le milieu, les rôles attribués à Victor French changent radicalement. Alors qu’il était toujours cantonné à des rôles de voyous, méchants, pervers, Michael Landon arrive avec La petite maison dans la prairie « où son rôle d’Isaiah Edwards a brisé les limites de la distribution de caractères », renseigne Insidemag.

Pour Michael, Victor a quelque de spécial qui le frappe. L’acteur déclarait d’ailleurs avoir passé plus de temps avec Victor French qu’un couple marié. Dans Highway to Heaven, Michael joue l’ « ange probatoire », tandis que Victor est l’ancien policier Mark Gordon.

En 1983, La petite maison dans la prairie s’achève. Victor interprète alors Roy Mobey dans Cater Country. En 1966, l’acteur apparait également, de manière brève dans la série The Hero. Victor réalise également plusieurs films et séries, dont des épisodes de La petite maison dans la prairieHighway to Heaven, 12 Angry Men et remporte avec le Los Angeles Drama Critics Award.

Fumeur assidu, l’acteur est emporté, à 54 ans, par un cancer du poumon. Il aura lutté pendant trois mois contre la maladie. Après sa mort, Bob Philpott, le manager de Victor, organise pour les amis de ce dernier une fête.  Il affirme avoir  reçu de l’acteur, qui ne voulait pas de service après sa mort, des « instructions claires ».