Laeticia Hallyday vient de poser ses bagages sur le territoire français pour le plus grand bonheur de son cher et tendre compagnon, Pascal Balland. La pandémie du coronavirus a mis une distance entre le couple qui ne s’est pas revu depuis des mois.

Si les vacances commencent bien pour la veuve du taulier avec un grand tour en Italie. Laeticia a dû régler des détails importants sur l’héritage de Johnny Hallyday, un dossier qui aurait trop trainé.

La mère de famille souhaite cesser la guerre


Après le décès du célèbre rockstar en décembre 2017 suite à un combat fatidique contre le cancer du poumon, il laisse une famille complètement anéantie et déchirée par une décision jugée injuste par ses enfants. Laura Smet et David Hallyday ont ouvert une guerre cinglante contre la veuve et n’en peuvent plus de la situation.

Un communiqué éclaire parfaitement la situation : « Consciente que la situation née de la remise en cause de ces décisions ne pouvait durer plus longtemps, Laeticia a émis le souhait de parvenir à une entente avec les aînés de son mari. Il en va de la paix réclamée par le deuil, comme de la sérénité qui doit habiter chaque famille. »

Laeticia Hallyday accumule une dette démesurée


Le cessé le feu a été entamer par David Hallyday en renonçant complètement à son héritage en faveur de sa sœur aînée Laura. Touchée par ce geste de bravoure, Laeticia Hallyday a aussi procédé à un contrat d’entente. Closer confie que « L’accord contiendrait plusieurs décisions hautement symboliques, qui devraient satisfaire toutes les parties. (…) »

Néanmoins, la veuve du taulier a encore une lourde charge à acquitter malgré le soulagement de ce poids devenu trop lourd au fil du temps. Parait-il que Laeticia Hallyday doit une somme astronomique de 30 millions d’euros au fisc français.