Loading...

Après plusieurs mois d’attente et de démarches administratives, Laeticia Hallyday a enfin obtenu le précieux sésame : le passeport américain comme le révèle Closer, en kiosque vendredi 28 février.

C’est une merveilleuse nouvelle pour Laeticia Hallyday, Jade et Joy. Comme le révèle Closer dans son nouveau numéro en kiosques le vendredi 28 février, la femme du rockeur et ses deux filles ont enfin acquis la nationalité américaine, l’accomplissement d’une démarche longue de plusieurs mois, puisqu’elle avait fait sa demande de naturalisation au printemps 2019.

La mère de famille a été convoquée pour un entretien de deux heures dans un service spécialisé afin de subir un « test de naturalisation ». Elle a dû expliquer les raisons de sa demande avant d’avoir l’honneur d’être déclarée citoyenne des Etats-Unis. Le précieux sésame ne s’obtient pas si aisément… Le 25 février, elle a enfin touché son rêve du bout des doigts : elle a reçu, lors d’une cérémonie de naturalisation au Los Angeles convention center, son passeport américain.

La relation entre Laeticia Hallyday et le pays de l’oncle Sam a débuté dès son adolescence, lorsqu’elle y a rejoint à Miami son père, alors dépressif, afin de l’aider à remonter la pente. C’est là également qu’elle a élu domicile avec Johnny Hallyday, puis là où elle a choisi de se remettre progressivement de son deuil après le décès de l’homme de sa vie. Jade et Joy sont scolarisées au lycée français de Los Angeles.

Elle réalise un rêve de Johnny Hallyday
Enfin, c’est aux Etats-Unis, selon la loi californienne, que le rockeur avait signé son testament, contesté devant la justice par ses deux aînés, David et Laura. Même si c’est finalement la loi française qui a été jugée compétente en mai 2019 pour trancher sur cette épineuse question. Le taulier se sentait chez lui outre-Atlantique, et ce passeport américain, c’est aussi un rêve du patriarche que Laeticia Hallyday réalise. « L’Amérique fait partie de ma culture. De plus, ici, je suis tranquille : je peux sortir dans la rue, mes filles vont à l’école normalement. C’est un endroit où je peux me ressourcer », confiait Johnny Hallyday au Parisien en mars 2015.

Fini donc les allers-retours imposés entre les deux bords de l’Atlantique afin de faire renouveler la carte verte et leur permettre de rester résidentes aux Etats-Unis. Laeticia, Jade et Joy Hallyday, qui ne pouvaient jusqu’alors pas rester plus de 183 jours hors des frontières du pays, sont désormais libres de leurs mouvements. Elles pourront ainsi se rendre à Paris ou Saint-Barth quand bon leur semble, sans craindre de perdre leurs titres de séjour. Cela veut dire aussi que la mère de famille pourra continuer à vivre son histoire d’amour avec Pascal Balland plus librement, sans cette menaçante épée de Damoclès au-dessus de la tête. D’ailleurs, c’est en France qu’elle a choisi de fêter, à la mi-mars, son 45e anniversaire.