Cette nouvelle a frappé comme une foudre sur la tête des Hallyday. En se disputant l’héritage du Taulier, sa veuve et ses enfants étaient loin de se douter qu’une personne manquait à l’appel. Et que ce nouvel élément allait tout détruire sur son passage !

Pendant 3 ans, on ne parlait que de ça dans la presse : la bataille juridique acharnée opposant David et Laura à Laeticia. En juillet dernier, ils ont cru clôturer cette histoire grâce à une entente. Les derniers rebondissements pourraient toutefois pousser à une réouverture de la procédure de succession du Taulier.

Les Hallyday signe un accord


Les relations n’étaient pas des plus chaleureuses entre Laeticia Hallyday et les ainées du Taulier. Laura Smet s’est étalée sur toute sa rancœur dans une interview accordée à Paris-Match. C’est surtout la fin de la vie de Johnny Hallyday qui a envenimé la discorde.

Après la révélation du testament du Rocker, David Hallyday et Laura Smet se sentaient déshérités. Ils décident de faire appel au tribunal en France. En juillet, les deux parties signent un accord à l’amiable. Laeticia Hallyday et ses filles reçoivent la totalité des avoirs du Taulier, tandis que les ainées héritent de biens symboliques.

Un fils caché de Johnny refait surface


Si la famille de Johnny Hallyday pense avoir tourné la page de ce combat douloureux, une presse remet la discussion sur le tapis. Mais l’article n’est pas à prendre au sérieux d’autant plus que c’est un magazine satirique qui le publie.

« Voiri » raconte que Jean Baptiste Géguan, la sosie vocale de Johnny Hallyday, l’a rendu visite quelques années avant sa mort. Johnny lui a alors offert un bibelot. Dans cet objet, était caché un petit parchemin avec les dernières volontés du Taulier. Selon le magazine parodique, Johnny Hallyday aurait légué sa fortune à son « fils spirituel ».