Après deux ans de bataille, la discussion autour de l’héritage de Johnny Hallyday a pris fin ce 9 septembre dernier. En effet, sa veuve, Laeticia Hallyday et ses deux aînés Laura Smet et David Hallyday ont signé un accord concernant la succession du Taulier. Découvrez les parts de chacun.

Laeticia Hallyday, Laura Smet et David Hallyday, comment est distribué l’argent de l’héritage ?


C’était en juillet dernier que Laeticia Hallyday a sorti un communiqué qui annonce la fin de la bataille d’héritage du rockeur. Décédé en 2017, Johnny Hallyday a laissé un testament dans lequel ses deux enfants, Laura Smet et David Hallyday ne figuraient pas. Et c’est là qu’est née la guerre de succession du clan Hallyday. Mais deux ans après une bataille publique sans merci, les partis ont trouvé un accord. Ainsi, deux mois après avoir signé l’accord, un journaliste de M6 a révélé sur Twitter la distribution de l’héritage .

François Vignolle a révélé via une série de tweets que « les avocats de David Hallyday ont renoncé à toute succession. Et se sont désistées de toutes poursuites judiciaires en déposant hier des conclusions en ce sens au tribunal de Nanterre ». Alors, le papa d’Ilona Smet ne va rien toucher de son héritage et encore moins de l’argent de Laeticia Hallyday. Et pourquoi d’après vous ? Par solidarité avec sa sœur Laura Smet.

Laeticia Hallyday seule à l’abondant pour régler la dette de Johnny


Si telle est la décision de David Hallyday, pour sa part, sa sœur « Laura Smet n’avait reçu qu’une grosse moitié de son héritage (1,5 million d’euros). On va lui remettre le reste de la somme (1,12 million) ».

Mais d’après les tweets du journaliste, la fille de Johnny Hallyday sera débarrassée des dettes fiscales de son père. Ces dernières étaient estimées à 30 millions d’euros. Ainsi, ce sera donc à « Laeticia seule d’honorer les dettes fiscales de Johnny ». Alors, pour pouvoir régler cette énorme dette, la maman de Jade et de Joy acquiert le « patrimoine immobilier. Qui se trouvent à Saint-Barthélemy, Los Angeles et Marnes-la-Coquette. Selon différentes estimations, ces derniers sont d’une valeur entre 28 et 34 millions d’euros ».

Toutefois, malgré la signature de cet accord, la tension est toujours tendue entre les héritiers du Taulier. Et même la réconciliation est une option à exclure. Pour sa part, Laura Smet a parlé à cœur ouvert et déclare qu’« Il n’y aura jamais de paix possible entre elle et sa belle-mère. Et cela, à partir du moment où Laeticia Hallyday a franchi cette ligne. Celle de ne pas la laisser dire au revoir à son père ».