Depuis la mort de Johnny Hallyday, sa veuve Laeticia Hallyday et ses aînés, Laura Smet et David Hallyday se sont engagés dans une bataille judiciaire. Pour cause, la succession de l’héritage du rockeur. Après une guerre sans fin, les partis sont arrivés à signer un accord, dont tout le monde y trouve son bénéfice.

La guerre sans fin du clan Hallyday


D’après les rapports d’un magazine : « Laeticia est consciente que la situation née de la remise en cause de ces décisions ne pouvait durer plus longtemps. Pour cela, elle a émis le souhait de parvenir à une entente avec les aînés de son mari. Il en va de la paix réclamée par le deuil, comme de la sérénité qui doit habiter chaque famille ».

De son côté, David Hallyday a pris la décision de renoncer définitivement à l’héritage de son père. Alors, il en a fini avec cette guerre d’héritage sans fin. Selon ses dires dans les colonnes de Télé Loisirs : « La rage, je ne l’ai plus. Enfin, toujours un petit peu quand même. Il y a des blessures qui ne guérissent jamais. Ce qui est fait est fait et personne ne pourra mettre un pansement là-dessus ».

« Il n’y aura jamais de paix possible »


Quant à sa sœur Laura Smet, elle a accepté de signer un accord avec son ex-belle mère. Alors, si on espère qu’elle a enterré la hache de guerre, nous avons tort. En effet, elle révélait qu’il n’y aurait jamais de paix possible entre elle et Laeticia Hallyday. Cette rancune de la fille de Johnny est due à la façon dont la mère de Joy et de Jade l’avait traitée. La future maman annonce que : « Lorsque mon père est décédé, j’ai écrit cette lettre ouverte posthume, et croyez-moi j’y ai bien réfléchi. Parce que pendant plus d’un mois, j’ai fait plusieurs tentatives pour entrer en contact avec Laeticia. Mais malheureusement, je n’ai jamais eu de réponse de sa part ».

Puis l’actrice conclut : il n’y aura jamais de paix possible. À partir du moment où elle a franchi la ligne qui est de nous empêcher de dire au revoir à notre père. J’étais avec ma mère ce jour-là. On a attendu quatre heures dans le salon pour qu’on puisse dire au revoir à mon père ».

Laeticia Hallyday, sans un sou


Par contre, des bruits de couloirs circulent que Laeticia Hallyday était contraint de faire face à une mauvaise nouvelle. En effet, d’après le magazine Voiri, il semblerait que la veuve de Johnny doit céder sa part d’héritage à Jean-Baptiste Guégan. Ce dernier n’est autre que le sosie vocal du Taulier.

Pour sa part, le fils spirituel du rockeur révélait pendant son interview avec le magazine Parodique que Johnny Hallyday l’avait fait venir à Los Angeles il y a quelques années. Alors, son sosie pensait qu’il voulait le rencontrer, car celui-ci avait la même voix que lui. Par contre, il avait tort. « En fait, il m’a demandé de faire le voyage, car il avait une inflammation des cordes vocales. Alors, il ne pouvait pas enregistrer les derniers titres de son album » Rester vivant « . En contrepartie, il m’a offert une belle somme d’argent pour chanter à sa place sans que personne ne le sache ».

À ce moment, Johnny Hallyday lui avait confié une statuette. D’ailleurs, c’est dans cette dernière que se trouvait le véritable testament de l’illustre chanteur. Dans la logique des choses, Jean-Baptiste Guégan serait donc l’héritier officiel de Taulier. Pour cela, Laeticia va devoir céder sa part pour lui. Un coup dur que la jolie blonde n’a pas vu venir. Mais encore plus, elle sera ruinée !