C’est un grand nom du cyclisme qui vient récemment de disparaître. Lieuwe Westra, le célèbre cycliste néerlandais, a perdu la vie cette semaine. Pour être plus précis, ce dernier s’était ôté la vie, alors qu’il n’avait encore que 40 ans. Malgré un palmarès remarquable, le champion a donc eu du mal à trouver goût à la vie. Depuis le début de sa carrière, en 2006, le cycliste a connu des hauts et des bas. Malheureusement, c’était sur une mauvaise note que l’ancien sportif termine sa vie.

Lieuwe Westra la biographie du célèbre cycliste !

D’après le témoignage de ses proches, Lieuwe Westra luttait contre la dépression depuis déjà des années de cela. Son biographe, celui qui le connaît surement le plus, a fait des révélations étonnantes à son sujet. Il affirme que l’ancien coureur « s’est battu avec lui-même ces dernières années et a perdu ». En effet, Lieuwe Westra était rongé par un mal intérieur qui l’empêchait de vivre normalement.

Et apparemment, sa carrière serait en cause de cette situation. En effet, l’ancien athlète avait toujours suivi des traitements qui devaient rendre ses performances meilleures. Dans l’une de ses nombreuses interviews, Lieuwe Westra avait effectivement confirmé cela. « Je me faisais faire des certificats médicaux en prétextant une fausse blessure, par exemple une inflammation d’un genou. Je m’injectais (de la cortisone) pour rouler plus vite, pour décrocher des primes, » explique-t-il.

Le cyclisme et le dopage remis en cause ?

Ce ne serait pas la première fois qu’un sportif entre en dépression à cause de sa carrière. En effet, la dépression et la recherche de performances se relient très souvent. Et comme de nombreux athlètes avant lui, Lieuwe Westra aurait donc succombé à la pression. Dans certains cas, cette recherche de performance a poussé de nombreux coureurs à se livrer au dopage.

Malheureusement, l’utilisation de substance a souvent poussés les athlètes à faire face à de nombreux troubles, qui peuvent aussi être des troubles mentaux. L’Union Cycliste Internationale (UCI) s’était récemment engagée dans cette lutte contre le dopage. Pour le bien des athlètes donc des règles plus strictes ont donc été prises. Ces mesures incluent donc des méthodes de détectas plus sévères. Puis, un suivi psychologique est aussi assuré pour les athlètes dont les tests seront positifs.