Dans les lignes du magazine Télé Star paru ce 24 août, Laura Smet a remémoré son confinement. Retour sur cette grande période où elle venait tout juste d’apprendre pour sa grossesse.

Laura Smet et le confinement


Pour l’annonce de sortie de la mini-série « La Garçonne » le 31 août prochain, Laura Smet a fait des confidences à l’hebdomadaire Télé Star. La fille ainée de Johnny Hallyday se trouve à la tête d’affiche de cette mini-série inédite. Effectivement, elle incarne un personnage qui se fait passer pour un homme. Ainsi, elle a parlé de son nouveau rôle, mais aussi de la tournure qu’a prise son confinement. De plus, à cette période, elle apprenait sa grossesse. « C’était très particulier, car j’ai appris que j’étais enceinte juste avant », a déclaré la comédienne. Fort heureusement, cette phase s’est bien passée pour Laura Smet.

« Je suis restée avec mon amoureux et son beau-fils à la campagne », a dévoilé l’actrice. La jeune femme a même expliqué qu’elle a profité du confinement pour travailler son long-métrage. Ce projet, elle avait déjà dans la tête depuis longtemps. La fille du taulier a même rajouté : « Bizarrement, j’ai aimé cette période “sans cadre”, vivre ce petit répit pour la nature ».

Complètement sous le charme de son personnage


Laura Smet a perçu son rôle dans la mini-série La Garçonne comme une aubaine. À première vue et à sa façon d’en parler, la jeune femme a vraiment adoré ce personnage.

« Ce n’est pas quelque chose qu’on vous propose tous les jours. Pendant quatre mois, à raison de dix heures de tournage par jour, j’étais dans un tourbillon », a-t-elle expliqué. L’actrice était vraiment à fond dans son rôle. Effectivement, être dans la peau d’un homme l’a plus. Ainsi, elle a déclaré : « Je me sentais plus à l’aise en garçon. Il y a plus de possibilités de lâcher prise dans un costume d’homme ».