Retirée à la campagne, elle mène à sa manière le combat contre la maladie qui n’épargne personne.

Personne et même pas les propriétaires des animaux de compagnie face à un sérieux dilemme. Suite aux fake news propagés sur les réseaux sociaux, plusieurs ont abandonné leurs « compagnons » de longue date, de crainte d’être rapidement infecté par leur canal.

Depuis, plusieurs célébrités ont saisi leur fil d’actualité sur les réseaux sociaux pour faire passer le message rappelant les mesures à adopter pour contribuer à éradiquer la maladie. D’autres, à l’instar de Laura Smet, interpellent sur des procédés qui ne contribuent nullement à améliorer la situation.

Il y a quelques jours, l’actrice relayait le message de son frère David Hallyday qui dénonçait l’abandon des animaux de compagnie par leur maître par peur d’être contaminé. «COVID-19, stop abandon. OMS a démontré qu’il n’y a pas de transmission entre humains et animaux domestiques », informait-il.

Depuis, celle qui affirmait en 2018, « ma chienne m’a sauvé la vie et elle continue chaque jour à me remplir de bonheur », a publié le message de la société protectrice des animaux (SPA), qui redoute une « vague d’euthanasie massive » en cette période, alors qu’elle annonçait déjà les refuges d’animaux saturés.

« Au-delà de la question sanitaire et humaine, mises en place par l’État, la SPA alerte les Français sur une situation catastrophique concernant nos animaux de compagnie », peut-on lire sur son fil d’actualité, avec cette précision qu’« aucun élément ne permet de penser que les animaux de compagnie sont impliqués dans la circulation du virus ».

La SPA invitait ainsi les propriétaires d’animaux de compagnie « à ne pas croire les fausses informations qui circuleraient sur ce sujet – lien entre coronavirus et animaux, et qui pourraient avoir des conséquences catastrophiques en termes d’abandon ».