Confinée à la campagne avec son époux, l’actrice a elle aussi évalué les bénéfices des mesures édictées par les autorités afin de stopper la propagation du Covid-19.

A la suite de la proposition de son frère David Hallyday, que l’on sait engagé pour la cause animale et qui finalement trouve des avantages au confinement, notamment sur le plan écologique, c’est Laura Smet qui donnait sur la toile son opinion sur les bienfaits du confinement.

« Notre Ministère de l’environnement devrait créer une nouvelle loi… Exiger 4 semaines de confinement dans l’année (non cumulée) pour laisser la nature respirer », proposait le chanteur sur son compte Intagram. Il a par ailleurs publié des images « du miracle » qui s’est opéré à Venise.

« Les canaux de Venise sont limpides et les dauphins nagent sur le port Cagliari », une réalité désormais que voulait montrer le fils du taulier. Et lorsqu’il demande à ses abonnés ce qu’ils pensent de sa proposition, c’est plus de 90% qui affirme être favorable.

Laura Smet est heureuse, qu’à Venise ces derniers jours, personne ne prenne place dans les embarcations qui « sillonnent ses canaux et la lagune, en remuant la vase ». « Restez à la maison et la nature vous remercie », a-t-elle écrit en commentaire.

L’actrice de 37 ans avait déjà soutenu son frère contre les idées fausses qui circulaient au sujet des animaux et le coronavirus. « L’OMS a démontré qu’il n’y a pas de transmission entre humains et animaux domestiques », signifiait le chanteur dans le message repris par Laura Smet.

Vendredi après-midi, le premier ministre Edouard Philippe annonçait le prolongement du confinement au moins jusqu’au 15 avril prochain. « Les mêmes règles que celles actuellement en vigueur seront appliquées. Cette période pourra être prolongée si la situation sanitaire l’exige », a-t-il déclaré.