Le remaniement de l’équipe opérant actuellement étant de mise, l’Etat a jugé bon de rétablir les dates des élections municipales. Alors que le premier tour s’est déroulé sans encombre le 15 mars dernier, il a fallu reporter la seconde session qui aurait dû se faire le 22 mar suivant suite à la pandémie du Coronavirus. Une décision qui n’a plus à personne mais qui répondait aux exigences du confinement.

La levée de la quarantaine a permis de rétablir l’organisation de l’événement qui s’est tenu le 28 juin. Tous les français se sont donc rendus en bureau de vote dans l’attente des résultats de l’élection.

Un événement couvert par France 2


En termes de direct sur événement politique, France 2 détient une longueur d’avance sur les autres chaînes. Pour cette occasion, l’animation a été confiée à Laurent Delahousse ainsi que Anne-Sophie Lapix. Le duo dispose d’un large savoir-faire dans le domaine.

Cette édition spéciale a permis d’entendre de nombreux invités mais aussi de suivre le déroulement des passages en bureau de vote. On aura notamment eu les avis de Jean François Copé ou encore de Sibeth Ndiaye concernant cet élection municipal.

Lapsus embarrassant pour Laurent Delahousse


L’édition spéciale de France 2 est l’une des plus longues que les français auront pu suivre. En effet, l’émission n’était toujours pas terminée au bout de deux heures et les présentateurs commençaient à ressentir la fatigue ! Pour Laurent Delahousse, cela a créé une scène assez embarrassante.

Le présentateur a été victime d’un Lapsus alors qu’il répondait à Philippe Moreau Chevrolet qui indiquait le manque de concurrence face à Emmanuel Macron pour les présidentielles à venir. Il déclare alors : « le seul concurrent qu’il peut avoir c’est Éric Raoul ». Un bourde assez conséquente car il a mentionné un ancien politicien au lieu du Professeur spécialisé en Coronavirus, très populaire actuellement.