Un réseau de dealers connu pour alimenter l’univers du spectacle a été abattu. L’un des « fers de lance » de la troupe est ressorti libre du tribunal. Il semblerait que les livraisons avaient lieu directement au domicile des intéressés.

Plusieurs trafiquants de drogues, approvisionnant particulièrement des célébrités du show-biz, sont passés devant la justice. Les neufs prévenus étaient accusés d’avoir introduit 45 kilogrammes de cocaïne, entre octobre 2015 et mars 2016, en passant principalement par l’aéroport de Roissy.

Le show-biz de la cocaïne

D’après les informations du journal Le Parisien, le carnet d’adresses de Mounir comptait une trentaine de clients. Les enquêteurs l’ont mis sur écoute et ont détecté plusieurs échanges de SMS avec des stars.

Nos confrères ont divulgué les échanges de SMS. « Attends-moi trente secondes, je sors d’une émission. Quand tu veux, avant 20 heures, mon chat. Et promis je suis là ! C’est au 15 de la rue T… ». « Et appelle quand tu es en bas, je te ferai monter… des bisous… »

En étroite collaboration avec des animateurs


Mounir, un homme âgé de 34 ans, était connu comme étant le fournisseur de produits stupéfiants pour plusieurs stars de la télé. Le 12 juin dernier, il a été condamné à une peine d’un an de prison ferme. Toutefois, il n’aura pas à retourner en maison d’arrêt.
Il avait établi des contacts priorisés avec des chroniqueurs et des présentateurs et les alimentait périodiquement. Les journalistes du Parisien ont dirigé une investigation très approfondie sur le sujet. Ils ont obtenu des documents top secrets comme des échanges de SMS entre le dealer et une animatrice de C8.