Le dimanche 19 juillet, Éric Dupond-Moretti accordait son tout premier entretien à la télé en qualité de ministre de la Justice. Il a riposté aux questions du légendaire Laurent Delahousse, qui n’a pas pu s’abstenir une petite réflexion sarcastique…

C’est tout simplement un moment inoubliable pour Éric Dupond-Moretti. Dans le journal de 20 heures, il a répondu aux multiples questions de Laurent Delahousse. Visiblement, le présentateur s’est beaucoup réjoui de cette partie de questions/réponses.

Des questions toutes aussi cinglantes


Laurent Delahousse a évoqué les discours du Garde des Sceaux concernant les juges et magistrats : “Est-ce qu’ils disposent en France, en tout cas vous l’avez déjà dit, d’une forme d’impunité ? (…) Est-ce que les sanctions disciplinaires finalement, du conseil supérieur de la magistrature, répondent à des codes qui ne sont pas ceux auxquels vous adhérez ?”

Imperturbable, Éric Dupond-Moretti a tout simplement répliqué : “C’est un des grands chantiers, c’est la responsabilité des juges, déjà on va mettre en place cette justice de proximité”.

Le clash du siècle…


La réplique du ministre a seulement amusé Laurent, après quoi il a lâché : “On sent déjà que vous avez changé”. Offensé, l’ex-avocat a vite demandé : “pourquoi ? ». Le présentateur de France 2 a réagi : “On sent que vous prenez des précautions. Mais à une époque, on vous entendait dire, ‘quand même en France, ce n’est pas normal que les magistrats soient impunis' ».

Pris au dépourvu, Éric Dupond-Moretti avait du mal à expliquer : “Attendez, je suis en train de vous dire qu’on va mettre un chantier qui est celui de la responsabilité des juges (…)Mais de la même façon que quand j’étais avocat je ne choisissais pas mes juges, je pense que les juges ne choisissent pas les gardes des Sceaux.”