Alors qu’ils étaient sur la sellette, Léa Elui et Christophe Licata ont été sauvés par le public. Avec une prestation jugée moyenne par les jurys, le duo avait joué leur place dans Danse avec les stars. Il a fallu de peu pour que le duo se qualifie pour la suite. Mais malgré ce résultat, ils ne sont pas encore sortis d’affaire. En effet, la menace de l’élimination plane toujours au-dessus de leur tête. De son côté, Marie-Agnès Gillot reçoit un terrible coup de gueule de la part des jurys.

Danse avec les stars : les danseurs révoltés contre les jurés !

Comme l’expliquent de nombreux magasineux, les danseurs de la célèbre émission de TF1 veulent se faire entendre. Selon nos confrères du magazine Public, ces derniers se sont tournés vers les jurées, qui commencent à les agacer. À cause des aides et des conseils de ces derniers, les danseurs finissent par en avoir assez. « Cette année, les danseurs professionnels ne semblent pas franchement apprécier les conseils de leurs pairs. Et après des semaines à entraîner leurs stars de looooongues heures chaque jour, ils sont un peu à fleur de peau », indique l’article du magazine.

On ne peut vraiment pas reprocher aux danseurs de ne pas faire leur part de travail. En effet, ces derniers se donnent à fond dans l’accomplissement de leur tâche. De leur côté, les stars se démènent comme elles le peuvent pour réussir à donner le maximum. Malgré cela, les jurés ne cessent de critiquer à la va-vite les performances des participants.

Christophe Licata défend sa partenaire, Léa Elui qui se fait crucifier en direct !

Après la performance de Christophe Licata et sa partenaire, Léa Elui, le duo a été soulagé et satisfait. En effet, les deux ont énormément travaillé pendant la semaine avant de présenter cette performance qui a divisé l’avis du public et des jurés. Si le duo de star et de danseur avait donné le mieux qu’il pouvait, les remarques n’étaient pas pour autant satisfaisantes.

En effet, Marie-Agnès Gillot n’a pas vraiment été tendre avec Léa Elui. En effet, cette dernière avait carrément affirmé qu’elle « manque de travail ». Face à cela, Christophe Licata a réagi en défendant sa partenaire. « Ça, c’est faux ! Je suis obligé de la défendre. Elle ne s’arrête pas, elle m’envoie des vidéos de chez elle, la nuit, le jour… Je ne peux pas vous laisser dire ça ! », explique-t-il alors.