Le grand Fantastérix de retour de confinement, semble plus imbattable que jamais. Malgré les rumeurs sur son départ de l’émission, il enchaîne les participations et ne compte pas renoncer à sa place de Grand Maître du midi.

En dépassant la somme exceptionnelle de 900 000 euros, sa cagnotte est la plus garnie de toute l’histoire du jeu télévisé de Jean-Luc Reichmann.

Éric favorisé?


Même si le retour sur les plateaux de tournage devenait urgent, TF1 a tenu à respecter les mesures sanitaires, à un détail près. Éric a bénéficié d’une dérogation spéciale qui lui a permis d’enfreindre les 100km autorisés.

Les internautes s’offusquent, auquel il répond : « J’ai compris que ça ait pu paraître injuste. Mais j’ai eu une dérogation qui n’avait rien de ‘spécial’ et qui comportait un motif que tout le monde aurait pu cocher. »

Complot et tricherie


Grand Champion de « Les 12 coups de Midi », Éric suscite beaucoup de réaction sur les réseaux. Si certaines sont élogieuses, d’autres l’accusent de tricherie. Presque indifférent, le Breton déclare : « Je me sens très honoré d’avoir atteint le même niveau que Paul, dont j’ai suivi le parcours avec beaucoup d’attention et d’admirations. J’ai ma propre personnalité, je ne suis pas très exubérant. »

Il tient quand même à ajouter : « Ce qui fait un peu mal, c’est quand on m’accuse de tricherie, quand on me soupçonne de mémoriser des réponses à l’avance, ce genre de choses, ou quand il y a quelque chose d’écrit sur mon écran »