Loading...

Après une qualification sereine vers une nouvelle finale, Eric n’a rallumé que trois cases pour sa quête d’une troisième étoile mystérieuse dans Les 12 coups de midi.

 


Le Breton Eric a déjà marqué de son empreinte Les 12 coups de midi. Toujours en lice, le champion de Jean-Luc Reichmann pourrait voir encore plus loin que la 13e place provisoire qu’il occupe au rang des plus grands maîtres de midi de TF1. Ce vendredi 24 janvier, il a croisé le fer avec et Pierre-Louis, Magali et Agathe.

Le candidat s’est employé pour se qualifier jusqu’en demi-finale, le deuxième candidat tombé dans le rouge l’ayant désigné pour un duel. Auparavant, Pierre-Louis a dû déterminer parmi la piperade, la socca, la poutine et la brissaouda, le plat qui comportait le même nom qu’un célèbre Vladimir. Quant au champion, il a identifié les Indonésiens à l’Île de Bali, tandis que les Pakistanais, les Sri Lankais et les Portugais figuraient parmi les autres propositions.

Eric voit rouge à deux reprises

Les 12 coups de midi
Les 12 coups de midi

Avec une seule petite erreur lors du coup fatal, Eric n’a connu aucune difficulté pour se hisser en finale, son adversaire trébuchant sur le « bateau ivre » d’Arthur Rimbaud. Le maître de midi a ralenti la découverte de la prochaine étoile mystérieuse en concédant deux erreurs pour devoir se contenter de 150 euros dans la besace. De son propre aveu, le candidat a avoué être « fatigué ». Un signe inquiétant ? Enfin, l’astre n’a pas dévoilé le chanteur Sting.

Du côté des audiences, 3.41 millions de Français ont été réunis, soit 36.7% du public âgé de 4 ans et plus. Quant à la nouvelle victoire de Sandrine dans Tout le monde veut prendre sa place, elle a séduit 1.72 million d’érudits, correspondant à une part de marché s’élevant à 18.4%.