L’amour rend-t-il vraiment aveugle ? Certitude établie, les couples ci-dessous perdurent dans le temps non en raison de leur physique. Leur relation est fondée sur autre chose même s’ils ne sont pas calqués à partir des normes classiques. Ils semblent vivre dans un épanouissement total. Si bien que lorsqu’on les regarde, leur amour peut tout affronter pour les faire triompher.

En dixième position se place Mariam Nabatanzi avec une énorme fécondité


Aujourd’hui âgée de 39 ans, cette maman a enfanté 38 enfants. Vous avez bien lu, Mariam s’est mariée à 12 ans et a donné naissance 15 fois voire plus à des jumeaux. Ou triplés, ou quadruplés. Son petit dernier est le seul à naître seul. Dès son sixième enfant, la maman très féconde consulte des médecins pour un planning familial. Alors, ces derniers lui diagnostiquent qu’elle a “tellement d’ovules” et la conseillent d’accoucher encore et encore. Sinon, cette dernière pourrait en mourir. D’autre part, ni les contraceptifs ni la pilule ni le DIU lui était favorable, elle disait que ceux-là la rendait malade. Ainsi, lorsqu’elle n’a plus donné naissance, son mari abandonne sa grande famille.

En neuvième position, Harnaam Kaur


Harnaam Kaur a parcouru un long chemin enfin de s’accepter. Pour rappel, âgée de 16 ans, elle commence à avoir une poussée de sa barbe. Ce fut quatre ans après qu’elle apprenne avoir le syndrome des ovaires polykystiques. Un corps qui lui a valu du rejet de la part de la société.

En huitième position, Charlotte Gutenberg


Il s’agit de la personne âgée avec le plus de tatouages. D’ailleurs, elle a vu son nom inscrit dans le livre Guinness World Record en 2017. A l’âge de 67 ans, les aiguilles et la douleur ne lui font sourciller. Presque la totalité de son corps est recouverte de tatouages colorés,soit 91,5 %. Alors qu’elle n’a commencé qu’en 2006.

En septième position, Katyucia Lie Hoshino


La jeune femme de 28 ans du haut de ses 91,13 cm est marié avec Paulo, 31 ans, plus petit qu’elle avec 90,28 cm. Le couple s’est rencontré en 2006 via une plate-forme des médias sociaux disparue maintenant, Orkut. Ensemble, ils ont eu une relation à distance durant quatre ans et tous les deux mois, ils se donnent rendez-vous. Paulo relate que leur taille importe peu. Ce qui compte c’est le grand cœur. Malgré les défis incessants au quotidien, ils se soutiennent mutuellement pour les relever.

En sixième position, Zlata


Ou la femme la plus souple du monde. Née Julia Guenthel, découvre sa capacité de contorsionniste à l’âge de quatre ans. Donc, depuis elle s’adonne au quotidien à son talent unique.

En cinquième position, Asha Mandela


Sa particularité c’est le sac à cheveux. C’est bien cela, il lui faut porter un sac quand elle sort. Pas pour ses affaires, mais pour ne pas laisser traîner ses cheveux. Puis, quand elle les lâche, personne ne peut ne pas détourner les yeux à cette vue. En Floride, elle est même surnommée “Black Raiponce”. Notamment qu’en 2008, ses dreadlocks sont sacrés “les plus longs du monde”. Puisqu’elle ne les a pas coupé en 25 ans. Une idée lui est insoutenable, si on lui coupe ses cheveux, on lui enlève sa vie.

En quatrième position, Becki Barrett, l’incroyable épouse


La femme la plus forte car son passe-temps est l’haltérophilie. Tant qu’elle ne s’occupe pas de sa famille, elle y est tout à fond. Elle est capable de porter son petit ami ou de tirer leur Volkswagen Polo.

En troisième position, Aimee Mullins


Une grande athlète handisport, comédienne et également mannequin américaine. Elle a dû être amputée sous ses genoux dès son 1 an. Aimee Mullins a participé aux Jeux paralympiques à Atlanta en 1996. Même qu’elle a concouru avec des athlètes en bonne santé et elle les a remporté haut les mains.

En seconde position, Debbi Wood


La femme la plus jalouse de la planète. Elle fait passer son mari dans le détecteur de mensonge. Ensuite, elle fait des vérifications au moins 5 fois par jour de son téléphone et de ses messages. Elle interdit son mari de ne pas regarder sur la télé Holly Willoughby et Anne Robinson. Car Debbi Wood croit que son mari l’aime. Selon l’analyse psychiatrique, elle est atteinte d’un syndrome d’Othello, qui ne fait pas confiance à ses proches.

La première place est décernée à Monica Riley


Cette femme est payée pour se gaver. Puisqu’elle aimerait devenir la femme la plus grosse du monde. Mais la plus grosse inclut rester immobile. En ce moment, Monica père 317,51 kg du haut de ses 27 ans et elle n’est pas encore satisfaite. Elle aspire à être une “reine”.