Loading...

Le 31 août 1997 au matin, l’Angleterre et toute une partie du monde se lève en pleure. En effet, la nouvelle vient d’arriver et elle est déjà sur tous les postes de télévision et les journaux, Diana Spencer, dit Lady Dy vient de mourir des suites d’un accident de voiture à Paris en compagnie de Hemad Fayed et de son chauffeur.

Mais parmi les personnes peinées, on retrouve ses deux fils Harry et William en première ligne. On ne peut imaginer la peine qu’ont dû ressentir les deux jeunes garçons alors agés de 16 et 13 ans lorsqu’ils ont appris la nouvelle.

Cependant, Diana ne les a pas laissées entièrement seules. En effet, le Daily Mail nous raconte en détail à quel point Diana était proche de ses fils. Elles leur auraient d’ailleurs donné des conseils de vie qu’ils se sont efforcés d’appliquer depuis sa disparition.

Le premier est le plus simple puisqu’elle a fait promettre aux deux garçons de toujours être là l’un pour l’autre. En effet Lady Dy connaissait bien ce qu’être originaire de la famille royale signifiait et se doutait que tout ne serait pas rose tous les jours pour ses enfants.

Le deuxième conseil vient de son histoire personnelle. En effet, elle a raconté à ses enfants son mariage avec le prince Charles qu’elle ne connaissait que trop peu et leur a alors conseillé de connaître par coeur la femme qu’ils souhaitaient épouser avant de franchir le cap du mariage.

Si la première consigne de Diana a été respectée, la deuxième l’a été un peu moins. Enfin, William lui l’a respecté, ne se mariant avec Kate Middleton que huit ans après le début de leur relation.

Du côté de Harry, les choses ont, elles été plus vite. En effet, seulement un an après le début de sa relation avec Meghan Markle il a décidé de lui demander sa main. Un an après c’est le petit Archie qui naissait à son tour.