Mallaury Nataf est de nouveau SDF selon les informations du magazine « Closer ». Seulement, cette fois-ci, elle n’est pas seule…

Mallaury Nataf, de nouveau dans la rue


Encore une fois, Mallaury Nataf est confronté à un coup dur. D’après Closer, dans leur numéro du 11 décembre 2020, la star de l’AB Productions est de nouveau à la rue.

Le cauchemar avait débuté en mars 2011 pour Mallaury Nataf. En effet, c’était à cette époque qu’elle était devenue SDF pour la première fois. Mais ce n’est pas tout ! La jeune femme de 48 ans a également perdu la garde de ses trois enfants qui sont Rafael, Angéline et Shiloh. Pendant un certain temps, elle avait refusé l’aide de Jean-Luc Azoulay. Mais au final, elle l’avait accepté et faisait son retour dans « Les Mystères de l’amour » en 2019. Ainsi, Mallaury Nataf incarnait Lola, la cousine d’Hélène.

En même temps, elle avait enchaîné les interviews et les plateaux télévisés pour parler de ce projet. Aussi, elle a évoqué sa vie dans la rue.

Effectivement, Mallaury Nataf avait une lueur d’espoir devant elle et avait d’autres projets. Malheureusement avec l’arrivée du Covid-19, tout était tombé à l’eau. En effet, selon les informations du magazine Closer, la jeune femme de 48 ans avait quitté en douce, il y a déjà plusieurs mois sans explications la colocation qu’elle occupait dans les Hauts-de-Seine. Pour cela, elle est allée vivre dans les rues parisiennes, dans le quartier du Marais. Mais cette fois-ci, elle ne sera pas seule. En effet, elle est avec un homme, son « compagnon d’infortune » comme le décrivait le magazine. Ainsi, le couple partage un « petit matelas fatigué » et fait en sorte d’attirer l’attention des passants. Pour cela, ils accrochent un gobelet au fil d’une canne à pêche. Aussi, les tourtereaux partagent des gestes tendres comme des « baisers furtifs ».

Ce qui l’avait amené dans cette situation


Dans les pages intérieures, on pouvait lire que : « Dans sa tente posée dans les parages, les nuits sont froides et mauvaises ». Mais une fois que son histoire a été révélée publiquement, Mallaury Nataf pourrait espérer une fois de plus recevoir des aides.

En septembre 2019, Mallaury Nataf avait révélé sur CNews les causes qui l’ont poussé à être à la rue. Selon elle : « L’État n’a pas joué son rôle de relais, puisque moi je me suis retrouvée dehors pour des violences conjugales, y avait pas de structures d’accueil. (…) À l’époque, quand j’étais dehors (…), il n’y avait que 52 places en Île-de-France et c’était censé être pour des mères ou des mères célibataires en difficultés ou en rupture financières. En l’occurrence, à l’intérieur, parce que j’ai eu l’occasion d’y aller, y avait des immigrés, des hommes seuls et très peu de femmes ». Depuis cette galère, elle n’a pas revu ses trois enfants !