La fille de Marine Le Pen, Mathilde Chauffroy, était victime d’agression dans sa résidence de Bougival en pleine nuit. Une situation qui a vraiment choqué et effrayé la jeune femme.

La nuit d’enfer de la fille de Marine Le Pen


En effet, le cambriolage du domicile de Mathilde Chauffroy a eu lieu dans la nuit du 17 au mardi 18 aout. Par conséquent, la fille de Marine Le Pen était totalement dans l’angoisse. Un évènement qui a fait la Une de plusieurs hebdomadaires.

D’après le journal le Parisien le cambriolage se déroule vers 2 heures du matin. Et c’est les aboiements de son chien qui fait fuir le monte-en-l’air qui a réveillé la jeune femme. Effectivement, le clan Le Pen s’est tout de suite relayé afin de soutenir l’un de ses membres.

« Le malfaiteur avait escaladé la grille de la propriété avant d’entrer dans la maison en utilisant la porte d’entrée, laissée ouverte. Il est parvenu à s’emparer du sac à main de la jeune femme. Ce dernier contenait sa carte bancaire et ses papiers d’identité. La victime a aussitôt prévenu la police. Ainsi, elle a réalisé les premières constatations et relevé les traces et indices sur les lieux », a déclaré le journal. De plus, il a affirme que le sac était retrouvé dans la matinée de ce mardi par les policiers, non loin du domicile de la jeune femme. Heureusement, aucun objet n’était dérobé.

Mathilde Chauffroy se fait agresser plusieurs fois


D’ailleurs, la question qui se pose c’est : les voleurs savaient-ils qu’ils cambriolaient le domicile de la fille de Marine Le Pen ? Seules les investigations des autorités compétentes pourront éclairer ce cambriolage.

Vraisemblablement, ce n’était pas la première fois que Mathilde Chauffroy se fait cambrioler. La fois d’avant, la fille de Marine Le Pen était contrait de rester à l’hospital. En effet, lors d’une bagarre elle avait reçu plusieurs coups de pied et de poing au visage.

Le journal le Parisien a d’ailleurs glissé : « Les assaillants avaient écopé d’une peine de 15 mois de prison. Notamment, 8 mois fermes pour violences volontaires en réunion et en état d’ivresse ». Notant que la politicienne et mère Marine Le Pen déteste exposer sa vie familiale.