Le Réseau français des Centres Régionaux de Pharmacovigilance ou RFCRPV a récemment alarmé les Français sur un sujet inquiétant. Dans un communiqué récemment dévoilé, le réseau dévoile des statistiques pour le moins inquiétant concernant les effets secondaires des médicaments. Durant les 10 dernières années, les problèmes liés à ces effets ont fortement accru. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que les chiffres sont effectivement alarmants. On vous invite donc à découvrir les détails de ce communiqué qui pourrait vous laisser sans voix.

Médicament : une mauvaise nouvelle qui paralyse le domaine de la santé !

Une fois encore, le domaine de la santé est mis à mal par un état alarmant. Pour cette fois, la pandémie n’a plus rien à avoir avec l’affaire, mais ce sont les médicaments qui sont remis en cause. Les effets secondaires de ces derniers font d’immenses ravages. Pourtant, cela ne semble pas alerter les médias ni les autorités. En ce moment, l’attention des Français se porte sur les vaccins, guettant le moindre effet indésiré.

Mais jusqu’à maintenant, rien ne semble intriguer ces derniers sur le vaccin. Mais il est important de rappeler que la question de la santé ne tourne pas seulement autour du Covid-19. Michel Cymes a récemment évoqué son idée sur le sujet, devant les micros de RTL. Craignant aussi que le vaccin présente des risques, il invite les auditeurs à découvrir les démarches à suivre pour déclarer des effets indésirables des médicaments sur internet.

Les effets indésirables des médicaments : une augmentation très inquiétante !

Bien que de nombreuses personnes ou entités médicales insistent sur le problème, il reste pourtant assez difficile de capter l’attention des Français. Le 19 mai dernier, des données concernant cette hausse des effets indésirés des médicaments sont enfin publiées. Ces chiffres sont avancés par l’ANSM (Agence nationale de sécurité des médicaments), suite aux études qu’elle a menées.

De cette manière, l’agence a pu mettre à jour les « données sur les hospitalisations liées à la survenue d’un effet indésirable médicamenteux (EIM) ». Malheureusement, les chiffres dévoilés sont horrifiants. On apprend que ce sont 212 500 personnes qui sont hospitalisées à cause d’un effet indésirable des médicaments. Et ce chiffre reste inchangé chaque année. Pire encore, plus de 2760 patients décèdent chaque année de ce problème.