Très récemment, la presse britannique publie à la Une que les Cambridge auront la tâche de choisir la femme du petit Archie dans le futur. Et, ce n’est que maintenant que Meghan Markle est consciente de la difficulté de son conflit avec Kate Middleton.

Conflit entre Cambridge et Sussex : le petit Archie se retrouve au milieu


En effet, selon Daily Mail, le petit Archie sera dans l’obligation de demander au prince régnant la permission d’épouser sa future épouse. En réalité, le monarque régnant peut être soit le prince de Galles, soit le prince William. Effectivement, cette déclaration a mis Meghan Markle dans une « colère noire », selon des sources du magazine New Idea.

Une des sources citées par le magazine a expliqué que la duchesse du Sussex pensait avoir réussi son coup. En réalité, elle a éloigné le prince Harry et son fils de la famille royale. Par contre, « Elle a sous-estimé des siècles de protocole et de tradition. Elle déteste l’idée que l’avenir d’Archie soit entre les mains de William, étant donné la difficulté des choses entre lui et Harry — et comme Kate et elle ne se sont jamais entendues, ce qui est en grande partie de son fait ».

Selon la même source, la duchesse du Sussex ne supporterait pas l’idée que les Cambridge se vengeraient de son fils à leur place. Pour cela, il semblerait que Meghan Markle prépare actuellement « une confrontation toute-puissante ». Cette dernière s’affrontera avec la reine Élisabeth II et Kate Middleton. Mais ce qui est sur, c’est que ce face à face n’aura lieu que si la pandémie est contrôlée. Ainsi, elle pourra faire des déplacements.

Meghan Markle fait trembler de nouveau le palais


En réalité, ce fameux voyage de Meghan Markle a rebondi quelques jours après son entretien avec Gloria Steinem. Une interview qui se focalisait sur le travail humanitaire des deux féministes. Lors de cet entretien, la maman d’Archie évoquait son bonheur sur son retour aux sources aux États-Unis. Une déclaration contrariait les membres de la famille royale. La source annonce : « Son retour comme la royauté de Santa Barbara annonçant qu’elle est heureuse d’être de retour en Californie », pour tant de raisons « était la chose la plus passive et agressive qu’elle aurait pu dire ».

De son côté, Kate Middleton se prépare déjà pour sa rencontre avec Meghan Markle. Et le moins qu’elle puisse, c’est d’arriver avec sérénité et esprit ouvert pour le jour J. Par contre, les commentaires laissés par la duchesse du Sussex très récemment compliquent les choses pour Kate Midleton.

Mais le prince Harry et Meghan Markle n’ont pas encore fini de nuire à la famille royale. Effectivement, en dévoilant le nom de leur organisme caritatif, « Fondation Markle Windsor » le couple a encore fait parler d’eux au palais. En effet, malgré leur retrait de la famille royale, les Sussex n’hésitent pas à utiliser le nom de famille de la reine de Windsor pour leur organisme de bienfaisance. Par contre, le nom de Meghan Markle apparaît en premier lieu. Un acte qui est vu de mauvais œil par la famille royale, affirmait la source.