C’est avec une grande peine que les Français ont su la mort de Micheline Banzet-Lawton. Un décès survenu le 26 août dernier. Une funeste occasion de prendre des nouvelles de sa légendaire consœur Maïté. Un acolyte qui avait disparu du monde de la télévision en 2013.

Qui est la grande Maïté, acolyte de Micheline Banzet-Lawton


Maïté a vraisemblablement le cœur lourd en ce mercredi 26 août. Effectivement, elle vient de perdre son associé de toujours, Micheline Banzet-Lawton. Celle qui était présente durant près de quinze ans dans « La cuisine des Mousquetaires » s’en est allée à l’âge de 97 ans. Un décès qui n’a suscité aucune réaction de la part de Maïté.

Cette dernière a quitté le monde de la télévision en 2013, date de sa dernière apparition. Un éloignement médiatique qui est le fruit de sa propre initiative selon les dires de sa petite-fille Camille en 2015. « Elle va bien, elle profite de sa retraite et de sa famille. Elle ne veut plus répondre aux interviews ou faire de la télévision, ce n’est plus son truc. C’est une volonté de sa part de s’effacer comme elle le fait, elle n’a plus les mêmes centres d’intérêt. Elle préfère rester en famille » selon les explications de Camille dans les lignes du magazine Femme Actuelle.

Le retrait de Maïté


Effectivement, l’acolyte de Micheline Banzet-Lawton a décidé de laisser tomber le show-business afin de se focaliser sur sa famille. Une famille qui a vécu une horrible tragédie en 2013. En effet, cette année-là elle a perdu son fils Serge des suites d’un cancer. Et deux ans plus tard, son restaurant « Chez Maïté » est placé en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Dax. « Tout le village en a été affecté », avait affirmé un habitant sur les ondes de France Bleu.

Dorénavant, Marie-Thérèse Ordonnez, de son vrai nom, voue son temps à son époux Pierrot, et à ses deux petites-filles Perrine et Camille. C’est à travers Camille, qu’elle a toujours présentée comme son successeur, qu’elle vit désormais sa passion pour la cuisine.