Loading...

La célèbre chanteuse, Mireille Mathieu, qui a désormais 73 ans, serait terrorisée suite à une surprenante raison. En effet, la star a émis un appel à l’aide dans le but d’être entendu. Par ailleurs, elle souhaite transmettre un message de désarroi à travers cette demande à l’aide. Elle espère, en tout cas être entendu par le plus grand nombres de personnes possibles. Nos confrères de France Dimanche ont décidé de relayer son appel à l’aide.

Récemment, nos confrères de France Dimanche ont publié un dossier sur la chanteuse issue d’une famille de quatorze enfants et livrent des nouvelles préoccupantes sur la chanteuse qui souhaite absolument transmettre son appel SOS. Le magazine est également revenu sur son enfance, qui malgré le peu de revenus a été heureuse.

Issue d’une famille très nombreuse, Mireille Mathieu a annoncé qu’elle a vécu une enfance simple, avec peu de moyens mais avec beaucoup d’amour de la part de ses parents, rapportent nos confrères. D’ailleurs, l’hebdomadaire a relayé les propos de la chanteuse émérite. « Il y avait la chambre des filles, on dormait à cinq dans le lit. Puis il y avait une chambre pour les garçons. On n’avait pas de douche, on se douchait à l’école. Maman, mettait sur le poël une bassine d’eau pour pouvoir se laver ».

Celle qui avait noué une relation très fusionnelle avec sa mère Marcelle-Sophie, a été anéantie lorsqu’elle est décédée en 2016. D’ailleurs, la célèbre chanteuse a indiqué lors d’une interview accordée à nos confrères de ‘Nous deux’, « Je ne peux pas parler de maman sans pleurer. Je suis incapable de faire mon deuil et je sais que je ne le ferai jamais ».

La célèbre chanteuse a également souhaité taper du poing sur la table concernant notre planète. ‘Notre planète ne tourne pas rond, et M. Trump n’en a pas conscience’, a-t-elle annoncé durant une interview accordée au journal Le Monde. Avant d’ajouter : « Il ne sait pas qu’il faut faire attention à la terre ? Regardez le climat, les typhons ici, la sécheresse là, les incendies en Californie, (…), sans parler des déchets plastiques qui s’accumulent dans les océans…Nous sommes sur un volcan, ça va exploser, il faut réagir ». a t’elle conclu.