Il s’agit à mon sens de la recette la plus simple qui puisse exister pour préparer les moules… C’est cette apparente simplicité qui m’a finalement charmée car c’est à mon sens une recette qui exprime le mieux toute la saveur de ce coquillage qui se veut simple par essence.
Ingrédients:
Pour 1 casserole de moule de 1kg (1 personne en plat, 2 personnes en entrée)
1 kg de moules de Zélande jumbo
2 branches de céleri
25 g de beurre
½ oignon blanc
Poivre

[su_expand more_text= »en savoir plus » height= »0″ hide_less= »yes » link_color= »#c3c4c3″ link_align= »center »]
 
Préparation:
Bien nettoyer les moules, gratter leur coquille et vérifier qu’elles sont bien fermées. Jeter toutes les moules qui sont ouvertes ou qui ne résistent pas à la pression de vos doigts.
Eplucher l’oignon et le couper en petits dés
Effeuiller les bâtons de céleris et garder un belle partie du vert. Couper le tout en petits dés.
Faire fondre le beurre dans une casserole à feu moyen
Ajouter les morceaux de céleri et d’oignons.
Laisser fondre pendant 5 minutes
Ajouter 2 cuillères à soupe d’eau
Couvrir et augmenter le feu sur un feu vif
Dés que la casserole est bien chaude et remplis de vapeur, ajouter les moules.
Bien mélanger avec les légumes et couvrir le plus vite possible
Laisser cuire 4 minutes le temps que toutes les moules soient ouvertes.
Poivrer et servir tout de suite.
Vous pouvez servir dans la casserole ou transvaser dans des assiettes creuses mais n’oubliez pas de bien arroser le tout avec le jus de cuisson et les légumes.
SI vous devez retenir une chose de cette recette : la cuisson ! Les moules doivent être à peine cuite sinon elle se transforme en quelque chose caoutchouteux et sans goût.
La recette s’accommodera bien sûr très bien de frites faites dans les règles de l’art mais il faut savoir que c’est un plat que les pêcheurs ostendais servaient tout simplement avec du pain et du beurre.
J’ai essayé en accompagnant ce plat de moule avec de belles tranches de pain beurrée de beurre demi sel et je peux vous affirmer que c’est fameux. Surtout quand vous attaquez le jus de cuisson que vous dégusterez comme un potage.
Si vous craquez pour les frites, je vous conseille de prendre un peu de jus de cuisson des moules que vous mélangerez avec de la mayonnaise et servirez comme sauce dans laquelle tremper vos moules. C’est une petite spécialité qu’on m’a déjà servi à Anvers en guise d’accompagnement des frites.
Cette recette hyper simple supportera bien sûr tout plein d’améliorations : vous pouvez ajouter de la crème, du vin blanc, de la bière, une sauve provençale, une sauce curry, du pastis., etc…
Vous pouvez les cuire avec un mélange oignon, poireaux, céleri, carotte en julienne, avec du thym, de l’ail ou du cerfeuil ;
Les moules sont servies dans des cocottes de fontes et sont préparée presque aussi simplement que les miennes avec des frites maison !