Loading...

Amanda Sthers, l’ex-femme de Patrick Bruel, doit se sentir mal vis-vis du père de ses enfants, visé par d’odieuses allusions suite aux accusations de harcèlement. Aucune plainte n’a été posée.

Lors de son discours à la cérémonie des César, Florence Foresti l’a ciblé sans citer son « nom » parce qu’est un ami, une allusion sournoise dénoncée sur le plateau de TPMP sur C8.

« Citer des gens qui ont été condamnés et d’autres qui ne sont pas condamnés… Patrick Bruel n’est pas passé devant la justice, ça n’a rien à voir avec Weinstein », est-il rappelé dans le rendez-vous de Cyril Hanouna.
Pour le trublion de C8, Patrick Bruel devait se sentir mal.

Et ce serait aussi dans le cas de son ex-femme et mère de ses fils, l’écrivaine Amanda Sthers, qui engagée contre les violences faites femmes. Son portrait a d’ailleurs été exposée sur les grilles du palais de justice.

« Nous vivons une époque importante pour la protection des femmes et de leurs droits, ayons l’intelligence de le faire avec fermeté, sans relâche et sans violence non plus, main dans la main avec un grand nombre d’hommes qui veulent eux aussi que leurs petites filles, sœurs ou mères vivent dans un monde plus serein ».