Patrick Roy était un animateur talentueux et très apprécié des Français qui a été fauché dans le fleur de l’âge, emporté par un cancer des os foudroyants et inattendu.

Depuis son décès en 1993, les hommages se succèdent et ne se ressemblent pas. Il faut dire que le présentateur qui avait fait ses premières armes à la radio avait su conquérir le cœur du public.

SES DÉBUTS

C’est en 1976, à l’âge de 24 ans, qu’il obtient son diplôme à l’École française d’attachés de presse. Cela lui permet l’année suivante de faire ses débuts à la radio, sur RMC notamment, station de laquelle il anime de nombreuses émissions telles que « Vanille Fraise », « Passé-Présent », « Destination bonheur » ou bien encore « Bienvenue à bord ».

Il faut attendre 1982 pour qu’il fasse sa première apparition à la télévision, dans l’émission « Fugues à Fugain » de Michel Fugain mais cela ne marque pas le début de sa grande notoriété. C’est en effet quelques années plus tard après avoir rejoint TF1 qu’il va devenir l’un des présentateurs les plus appréciés de l’hexagone.

SON ASCENSION

À partir du mois de juillet 1988, Patrick Roy devient l’animateur de l’émission « Le Juste Prix ». C’est là qu’il devient celui qui sera surnommé le « Gendre Idéal » de la France, son charisme et sa joie de vivre communicative faisant de lui l’un des personnages incontournables du petit écran.

Confirmant son statut de présentateur des jeux télévisés de la première chaîne, il prend la tête de l’émission « Une famille en or » à partir de 1990. Cela ne fait qu’ajouter à sa notoriété et à l’affection que le public lui porte, ses émissions battant tous les records d’audience.

LA TRAGÉDIE

Alors qu’il est au sommet de sa carrière, plus populaire que jamais, il disparaît des écrans de manière soudaine et inattendue. Pendant des mois, Patrick Roy a souffert en silence mais il a dû être admis à l’hôpital au mois d’octobre 1992, son état de santé devenant inquiétant.

Un mois après son admission, il acceuille les journalistes de Télé 7 Jours dans sa chambre et répond à leurs questions aux côtés de ses parents. Il explique ainsi souffrir d’une inflammation du tissu osseux de ses cervicales et avoir subi une greffe en urgence afin de remédier à la situation. C’est avec son humour habituel et plein d’espoir qu’il a répondu aux questions des journalistes, faisant même quelques projets pour le futur comme celui de s’acheter une Porsche. Il filait aussi le parfait amour avec sa compagne, Karine, avec laquelle il devait se marier.

Malheureusement, ce n’est pas d’une simple inflammation qu’il souffre mais d’un cancer des os et il s’éteint le 18 février 1993 avant d’avoir pu célébrer son 41ème anniversaire.

LES HOMMAGES

Malgré sa disparition, le souvenir de Patrick Roy ne s’est pas évanoui et il garde toujours une place particulière dans le cœur du public et de ses proches.