Paul El Kharrat, le troisième maître de midi, se livre sur sa vie dans son ouvrage autobiographique intitulé « Ma 153e victoire ». En effet, ce dernier parle de son parcours dans « les 12 coups de midi », de ses gains, mais aussi de son syndrome d’Asperger. D’ailleurs, Paul n’hésite pas à faire des révélations sur Jean-Luc Reichmann. On vous raconte tout !

Paul, révélations sur Jean-Luc Reichmann


Ce 2 septembre dernier, Paul, le plus jeune maître de midi a sorti son premier livre autobiographique. Ce dernier est baptisé « Ma 153e victoire ». Une occasion pour l’étudiant en histoire de révéler les coulisses de l’émission, mais aussi du comportement de Jean-Luc Reichmann. D’après ses dires, ce comportement l’a agacé durant sa participation dans « les 12 coups de midi ».

Dans le livre, WikiPaul se confie sur sa vie personnelle. Dans quelques passages dans ce dernier, il se prête sur ses relations avec ses parents et sa vie amoureuse. Sans oublier de parler des relations amicales, notamment, celle qu’il a tissée avec Jean-Luc Reichmann.

Ainsi, le jeune homme de 21 ans n’hésite pas à révéler dans son ouvrage les maladroits de l’animateur de 59 ans, mais aussi son comportement de chef dans les coulisses. « Je ne pratique pas la censure. Lorsque quelque chose me dérange, je ne fais pas que pointer du doigt les bons côtés d’une personne », déclare-t-il.

Puis au micro de la TV Grandes Chaînes, Paul se confie : « Compte tenu des propos que j’ai pu tenir à son sujet, il a pu se mettre en colère. La bonne nouvelle, c’est qu’il l’a bien pris ».

« Voilà ce qui m’a saoulé »


À vrai dire, ce sont les comportements de l’équipe de « les 12 coups de midi » qui l’a ennuyé. En effet, selon le plus jeune maître de midi, ces derniers sont dévoués à l’égard de Jean-Luc Reichmann. Et par la suite ils en faisaient trop et tombe dans la ridicule.

« C’était comme une personne sacrée », avoue-t-il. Puis il poursuit en précisant : « Bien sûr, parfois cela m’agaçait. Cela pourrait venir de l’attitude des autres personnes sur le plateau qui pourraient m’ennuyer. Certaines personnes souhaitaient que Jean-Luc soit le meilleur possible quitte à tomber dans le ridicule, voilà ce qui m’a saoulé ».