Selon les rumeurs, TotalEnergies n’aurait pas vraiment été très claire dans ses explications. En effet, les salaires annoncés ne sont pas exacts, ce qui pousse les raffineurs à grever. Suite aux réclamations faites, un opérateur décide de montrer sa fiche de paie. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’un énorme écart se trouve entre la valeur dévoilée et la valeur exacte. En effet, les salaires des raffineurs sont nettement plus bas que ce que les fournisseurs de carburant ont déclaré.

Pénurie de carburant : TotalEnergies agit de manière peu claire sur les salaires !

Après sa déclaration, TotalEnergies a fait réagir les concernés avec une terrible polémique. En effet, le salaire que ce dernier avait déclaré ne convient pas vraiment avec ce qui a été distribué. Dans une récente déclaration, TotalEnergies avait affirmé que ses salariés touchaient en moyenne « 5 000 euros par mois ». Mais selon les salariés, cette somme serait loin de la réalité.

Suite à cette première réaction des salariés, un journaliste a décidé de dévoiler une fiche de paie de l’un d’entre eux. Et effectivement, il n’y avait rien qui puisse permettre de dire que la valeur était exacte. Et en même temps, les automobilistes réagissent aux grèves des salariés de TotalEnergies qui les empêcheraient de faire circuler le carburant. De ce fait, ce détail qui semblait être peu important a fini par paralyser le pays tout entier.

Des chiffres qui sont simplement inexacts… ou une erreur délibérée !

Tout dépend de la perspective avec laquelle on observe la situation, le salaire minimum diffère effectivement du salaire moyen. Le salaire moyen prend en compte les plus hauts salaires comme celui du PDG. Donc, il s’agit d’une moyenne qui ne prend pas en compte les écarts. En plus, le salaire minimum intègre l’intéressement précisé ci-dessus. Ainsi, il sera plus logique pour le fournisseur TotalEnergies de comparer les salaires à travers la moyenne. En d’autres mots, il sera préférable pour le fournisseur de diviser deux groupes.

Dans un groupe, on retrouve ceux que gagnent plus que la moyenne et dans l’autre, ceux qui gagnent moins. Selon l’Institut National de la Statistique et des Études Économiques (INSEE), le salaire moyen net des Français serait de 518 euros par mois pour cette année. Et pour TotalEnergies, qui avait annoncé un salaire de 5000 euros, la moyenne serait de 2 900 euros bruts.