C’était au large de Ploumanac’h en Perros-Guire qu’on a pris en photo un phoque assez insolite. Nageant sur les rives, ce dernier était en train de porter sa proie dans sa gueule. Quelle a été la surprise des internautes en découvrant le repas que celui-ci s’apprêtait à mange. En effet, ce phoque avait pris une énorme pieuvre et l’avait arboré fièrement devant le photographe. Et c’est ce même photographe qui nous dévoile les détails de sa rencontre pour le moins insolite.

Ploumanac’h (Perros-Guire): un phoque retrouvé avec un repas tentaculaire !

La photo est encore récente, puisqu’elle n’a été prise que depuis quelques jours. En effet, ce phoque de Perros-Guire était clairement heureux, avec sa prise du jour. Ce n’était pas vraiment un repas qui se trouvait dans sa liste alimentaire que ce dernier savourait. Pourtant, cela ne l’a pas empêché de le savourer. Heureusement, un photographe trainait dans les parages au moment des faits.

De ce fait, on a donc pu être immortalisée la scène. Gilles Delavault, un retraité qui s’était installé à Penvénan depuis 2019, a eu la chance d’être spectateur d’un tel spectacle. Pour ses vieux jours, ce dernier a décidé de se rendre la côte trégorroise et profiter du paysage et de la vie marine. Et comme vous vous en doutez surement, il n’a pas eu à regretter son choix. En effet, Gilles Delavault a été témoin d’une scène très rare.

« Je croyais qu’il tapait une algue, de droite à gauche… »

En réalité, ce n’était pas vraiment la scène de la dégustation qui avait attiré l’attention de notre photographe. En effet, Gilles Delavault affirme avoir été témoin de la scène de combat entre les deux espèces. Tout d’abord, il avait aperçu le phoque qui planait non loin de la rive de Perros-Guire. Armé de son appareil, ce dernier décide donc de s’en servir pour voir la scène avec le zoom. Ce n’est qu’à ce moment-là que ce dernier s’était rendu compte que le phoque tenait une pieuvre dans sa gueule.

« Je croyais qu’il tapait une algue, de droite à gauche. Mais en zoomant sur les photos, j’ai vu que c’était une pieuvre, j’étais très surpris, » explique-t-il. Et à voir la photo que Gilles Delavault avait partagée plus tard, la pieuvre était énorme. En l’espace de quelques jours, la photo du phoque de Perros-Guire avait fait le tour des réseaux sociaux. De plus, il avait enregistré plus de 2000 partages.