Mercredi 28 octobre dernier, Philippe Etchebest était l’invité du 12.45 de M6. Durant ce passage, il a fait part de son indignation et de son inquiétude face aux mesures prises pour lutter contre le covid-19.

« Je suis très inquiet»

Que ce soit dans « Cauchemar en cuisine » ou « Objectif Top chef », Philippe Etchebest est connu pour ne pas avoir sa langue dans sa poche. Et effectivement, le grand chef cuisinier n’a pas froid aux yeux d’utiliser ce caractère même avec le président de la République, Emmanuel Macron.

Pour preuve, au début du confinement, il n’a pas hésité à être le porte-parole des restaurateurs. Plus précisément les restaurants les plus fragiles.

Ainsi, le 28 octobre dernier, Philippe Etchebest fait part de son inquiétude dans 12,45 de M6. En effet, le chef avait avoué : « Je suis très inquiet ». Avant de poursuivre qu’un reconfinement signerait « l’arrêt de mort » des restaurateurs. Il avait aussi rappelé le calvaire que les restaurateurs ont vécu durant le confinement en mois de mars. « C’était très difficile. On voit que les aides de l’État aujourd’hui ne suffisaient pas. Il y a beaucoup de petites entreprises qui ferment et même des grosses qui sont touchées […] donc je ne vois pas comment ça pourrait aller mieux », a déclaré l’ami de Michel Sarran.

Philippe Etchebest agacé face aux mesures prises pour lutter contre le coronavirus

Ainsi, face à la situation, Philippe Etchebest a donné son avis si jamais le gouvernement décide de mettre en place un reconfinement. « Je ne sais même pas si aujourd’hui le confinement fonctionne parce qu’on confine, on repart, on va reconfiner encore… c’est très compliqué » s’est-il exprimé dans 12,45 de M6. Selon le chef : « restaurants ne sont pas les plus contaminants». Ainsi, il souhaite recevoir : «des aides de l’État, des assurances, et du fonds européen […] pour pouvoir respirer».

Agacé, le célèbre chef avait conclu  son intervention avec un ton inquiet. Selon lui, toutes les aides qui ont été mises en place n’ont pas suffi  pour aider la profession. Mais également tous ceux qui dépendent de cette activité.