Le chef Philippe Etchebest est connu pour être sévère et en même temps grande gueule. Vraisemblablement, sa posture et sa voix grave le rend craint et respecté. De plus, depuis son émission « Cauchemar en cuisine », Philippe Etchebest est vraiment écouté pour ses propos. Du coup, s’il y a une personne qui veut le défier, il n’hésite pas à le remettre à sa place. En plus, le meilleur ouvrier de France ne passe pas par quatre chemins pour dire ce qu’il pense. Effectivement, recadrer ça a toujours été son métier.

Philippe Etchebest s’emporte


Effectivement, pour une meilleure reprise du secteur de la restauration, le chef d’État a convié Philippe Etchebest pour une visioconférence. Il était invité pour trouver un bon terrain d’entente pour relancer la restauration. Et comme à son habitude, le meilleur ouvrier de France n’a pas gardé sa langue dans ses poches. De plus, il s’est auto proclamé porte-parole des restaurateurs et a tenu à défendre leurs intérêts.

En effet, la pandémie du coronavirus a tout dévasté sur son passage. Cette crise sanitaire a touché le secteur du divertissement, mais aussi de la restauration. La plupart de ces secteurs ont même déposé bilan à cause du confinement. Mais pour ceux qui sont encore debout, ils ont rouvert leurs portes depuis le 2 juin. Malheureusement, cela n’a pas eu les effets escomptés.

La crise sanitaire, un coup dur pour tous


Lors de cette crise sanitaire, de nombreux restaurateurs étaient contraints de mettre la clé sous la porte. Par conséquent, ils ont dû virer tout leur salarié. Ces chômeurs ont agrandi le rang des personnes qui vivent dans la précarité. Notant aussi que le nombre des chômeurs a totalement explosé depuis la crise sanitaire. Ainsi pour son plan de relance économique, le gouvernement a décidé d’injecter des milliards d’euros.

Lors de cette fameuse visioconférence, Philippe Etchebest a émis une contestation venant des restaurateurs. Effectivement, il a exigé que les assurances et les banques prennent enfin leurs responsabilités pour un soutien financier.