Malgré les changements qui s’opéreront très prochainement, l’aide sera quand même maintenue. Instaurée depuis 1998, cette prime très spéciale a toujours permis à de nombreux foyers de profiter des fêtes de fin d’année. Que ce soit en temps de crise ou non, la prime de Noël a toujours été maintenue. Et ce ne sera pas cette année que l’exception sera faite. En effet, la prime arrivera très bientôt pour les familles qui ont rempli les critères d’éligibilité. Qui recevra donc cette aide ? On vous donne la réponse.

Prime de Noël : l’aide arrive enfin !

Fixée à pas moins de 152,45 euros, cette prime aidera certainement plus d’un foyer dans ces périodes de fêtes. Après sa création en 1998, la « prime de Noël », ou plus exactement prime exceptionnelle de fin d’année, est toujours très attendue. En effet, elle permet à des personnes en difficulté d’alléger leurs problèmes avant d’entrer dans la période de fête.

Mais à cause d’un ciblage lié aux minima sociaux, beaucoup moins de personnes qu’en 2021 pourront alors toucher cette prime. Le nombre de bénéficiaires de la prime de Noël, mis en place sous Lionel Jospin en 1998, varie au même rythme que le nombre de ménages bénéficiaires du RSA, de l’ASS ou de l’AER, entre autres. « Cette prime sera versée la semaine précédant les fêtes de Noël, à savoir le 15 décembre, » nous explique Olivier Véran dans son communiqué.

L’aide sera versée, mais pour qui ?

Versée directement dans les comptes bancaires des personnes bénéficiaires, la « prime de Noël » pourra être reçue dès le 15 décembre prochain. Mais qui peuvent encore en bénéficier ? Si les critères d’attribution restent les mêmes que les dernières années, il existe toutefois un changement. Cette aide est accordée automatiquement aux bénéficiaires des minima sociaux suivants. A savoir, revenu de solidarité active (RSA), allocation équivalent retraite (AER). Ou encore, allocation de solidarité spécifique (ASS) et ASS formation (ASS-F), sans oublier rémunération de la formation Pôle emploi (RFPE). Enfin, la rémunération publique de stage (RPS), ou aide à la création et la reprise d’entreprise (ACRE-ASS).

Puis, le montant de cette prime de Noël peut varier selon la situation de la personne bénéficiaire. En effet, elle peut aller de 152,45 euros à 442,10 €. Pour connaître les conditions ainsi que les critères d’éligibilité de l’aide, nous vous conseillons donc de vérifier auprès des entités responsables des allocations.